A LA UNE Actualité Dakar santé

Tuberculose, une recrudescence de la maladie notée à Dakar et sa banlieue

La maladie de tuberculose connaît ces derniers temps une progression alarmante. D’après le taux de prévalence, environ 44% est noté dans la ville de Dakar.

Dans plusieurs localités de Dakar, surtout dans sa banlieue, la maladie refait cependant surface avec une hausse des cas déclarés.

Et selon le Docteur Pape Samba Gueye, médecin chef du district sanitaire de Yeumbeul, C’est la banlieue qui constitue le nid de cette maladie dans la capitale dakaroise. D’ailleurs c’est le District sanitaire de Pikine qui a recensé plus de cas avec un taux de 30%.

Profitant de la journée régionale de la tuberculose, les responsables appellent toutes les couches de la société à une riposte communautaire afin d’éradiquer la maladie d’ici l’an 2035.

La tuberculose est une maladie contagieuse, due au bacille de Koch (souches du complexe Mycobacterium tuberculosis). Cet agent infectieux est transmis par voie aérienne, via des gouttelettes contenant les bactéries et expectorées par la toux des malades. L’inhalation d’un petit nombre de gouttelettes contaminées suffit à infecter un individu. Une personne tuberculeuse non traitée peut infecter de 5 à 15 personnes en moyenne chaque année. Des conditions sanitaires et sociales précaires sont souvent associés à la dissémination de la maladie.

Maladie infectieuse d’origine bactérienne potentiellement grave qui touche principalement les poumons. Les bactéries provoquant la tuberculose se propagent lorsque la personne infectée tousse ou éternue. La plupart des personnes infectées par les bactéries provoquant la tuberculose ne présentent pas de symptômes.
Lorsque des symptômes existent, ceux-ci comprennent une toux (éventuellement avec du sang), une perte de poids, des sueurs nocturnes et de la fièvre. Un traitement n’est pas toujours nécessaire en l’absence de symptômes. En revanche, les patients présentant des symptômes actifs devront suivre un long traitement impliquant la prise de nombreux antibiotiques.

A propos de l'auteur

Raky fall

Laissez un commentaire