A LA UNE Actualité Matam

Kanel : Hamady Ounaré étrenne un centre de santé d’une valeur de 510 millions de F CFA inauguré au cœur du Damga

Commune carrefour, nichée entre le Walo et le Diéry au cœur du Damga (département de Kanel), Hamady Ounaré a étrenné un nouveau centre de santé équipé. D’un coût estimé à plus de 510 millions de F Cfa financé par la Fondation Lonase au grand bonheur de plus de 20 000 âmes de la localité et des villages environnants, le chef de l’Etat Macky Sall l’a inauguré, jeudi 17 juin.

C’est une vieille doléance qui vient d’être satisfaite. La commune de Hamady Ounaré, située dans le département, a réceptionné, hier, son centre de santé dont la construction et l’équipement ont été intégralement pris en charge par la fondation Lonase et les travaux pilotés par la mairie. Ainsi, c’est lors du Conseil des ministres délocalisé du 21 mars 2013 à Matam que cette doléance a été soumise au Président Macky Sall. Ce dernier avait donné entre autres instructions au maire Amadou Samba Kane, alors Directeur général de la Lonase de construire, en accord avec son conseil d’administration, ce centre dans le cadre de la Responsabilité sociétale d’entreprise (Rse) conformément à la devise de la Lonase « La fortune aux souscripteurs, les bénéfices à la nation ». Construit, il avait démarré ses activités depuis novembre 2019 suite à l’affectation du médecin-chef, Dr. Mbaye Diop. Depuis lors, une maîtresse sage-femme, deux infirmières, un médecin et des agents vacataires assurent les 4 services qu’offre le centre (santé mère-enfant, médecine générale, odontologie, et aide diagnostic).

« La commune est un carrefour. Du point de vue stratégique, le centre sera destiné à toute la région. Nous sommes très bien équipés. Il va relever qualitativement le plateau technique médical du district régional de Matam », a expliqué le médecin-chef, Dr. Mbaye Diop. A l’en croire, la structure, qui dispose déjà de fauteuils dentaires, d’un appareil échographique et d’autres instruments ultra modernes et sophistiqués, recevait en moyenne 25 patients par jour. Le spécialiste estime qu’il incombe maintenant aux populations, élus, responsables et professionnels de la santé, de veiller à la maintenance et à la bonne gestion de ce centre de santé pour garantir une offre de services de qualité aux patients.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laissez un commentaire