A LA UNE Actualité Matam politique

Commune de Matam-Elections locales : « la candidature de Souleymane Ba est non négociable ! » avertissent ses partisans

De Thierno Baye Diéne correspondant de Teranganews à Matam

La commune de Matam n’attendra pas Macky Sall pour lui choisir son candidat pour la mairie. Des jeunes et des femmes ont, en effet, tenu leur assemblée ce samedi pour annoncer et porter la candidature de Souleymane Barka Ba. Déterminés et encore marqués par des déceptions, ils alertent le chef de l’Etat qui sera dans la région, la semaine prochaine, que la candidature de Souleymane est « non négociable ».

C’est une grande équation que Macky Sall devra résoudre lors de son prochain séjour dans la 11e région. Soit entériner la candidature de Souleymane Barka Ba, soit confirmer l’actuel maire, Mamadou Mory Diaw et voir deux candidats sous la même bannière, voilà le choix cornélien qui attend le président de la coalition Benno bok Yaakar. « Nous, jeunes de la commune de Matam regroupés autour du mouvement force Souleymane Ba, décidons d’accompagner et de soutenir la candidature de Monsieur Souleymane Ba à la prochaine élection municipale de Matam. En tout cas, à Matam pour que tous les militants partent aux élections sous la bannière du Benno, impérativement M. Souleymane Barka Ba doit être investi comme candidat du parti. Sans quoi, aucune candidature ne saurait acceptée par cette jeunesse matamoise. La candidature M. Souleymane Ba est non négociable», martèle Samba Ndiaye Sow qui portait leur parole.

Justifiant ce choix dénué de tout compromis, le mouvement rappelle les oublis notoires du régime en place dans les nominations : « dans l’histoire politique du Sénégal, c’est la première fois, sous le régime de notre parti Hélas, que la commune de Matam n’ait ni Directeur General ni ministre. Cà n’était jamais arrivé à Matam, c’est la première fois dans l’histoire politique de Matam. Nous l’avons accepté le cœur meurtri mais nous ne n’accepterons pas qu’on essaie de nous imposer un maire au niveau local. A fait savoir Samba. Cette assemblée d’aujourd’hui est composée de tous les jeunes de la commune dans toute sa composante avec pourtant des colorations politiques différentes parce qu’il s’agit d’une question locale, une affaire matamoise. »

La commune de Matam est actuellement dirigée par l’honorable député Mamadou Mory Diaw soutenu notamment par celui qui fait office de mandataire départemental de la coalition Benno aux dernières élections, Farba Ngom. Ce soutien de taille, aux yeux de certains observateurs politiques, rendrait l’actuel maire inamovible mais ce n’est pas ce qui semble refroidir les ardeurs de ces souteneurs de Souleymane Barka Ba qui ont déjà rassemblé les autres partis autour du candidat déclaré : « nous tenons à remercier de vive voix tous les jeunes des différents partis politiques qui ont répondu présents pour soutenir cette candidature de même que les associations sportives de toutes les disciplines confondues qui ont compris les enjeux de ces élections. Nous mènerons des campagnes d’information et de sensibilisation à l’endroit des populations sur les enjeux de cette élection locale qui est cruciale pour l’avenir et l’émergence de la commune de Matam.

Les autres formations ont compris qu’il fallait mettre l’intérêt supérieur de la commune au-dessus de toutes autres considérations. Aujourd’hui, Souleymane Ba est le candidat du consensus. Nous insistons sur le fait que la candidature de Souleymane Ba est non négociable. » Balance avec vigueur celui qui présidait la cérémonie en l’absence du principal intéressé resté à Dakar.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire