A LA UNE Actualité societe Tambacounda

Tambacounda-rencontre tripartite : Les autorités militaires du Sénégal, du Mali et de la Mauritanie poursuivent leurs efforts de pacification des zones frontalières

De Amédine FAYE, correspondant de Teranganews à Tambacounda. 

Après la région de Kayes, Tambacounda a abrité ce mardi 6 avril 2021 la rencontre  tripartite entre la zone militaire n°4 et les régions militaires de Kayes (Mali) et de Sélibabi(Mauritanie). Autorités militaires et paramilitaires du Sénégal, de la Mauritanie et du Mali échangeront durant trois jours sur des questions liées à la sécurité de leurs frontières.

« La stratégie régionale de gestion des frontière, à travers des rencontres tripartites, permettra non seulement d’assurer une meilleure gestion des frontières terrestre, maritime et aérienne, mais également de renforcer la sécurité intérieure de nos trois pays, de faciliter la sécurité des personnes et des biens, de promouvoir la coopération transfrontalière et de développer économiquement les régions tri-jonction », soutient l’adjoint au gouverneur de Tambacounda Amadou Salmone Fall qui a présidé la rencontre.

S’inscrivant dans le cadre de la coopération sécuritaire transfrontalière tel recommandé dans le programme Frontière de l’Union africaine démarré en 2007 qui vise la pacification des zones frontalières en Afrique, cette rencontre tripartie se tient annuellement dans l’une des trois  régions frontalières : Kayes (Mali), Sélibabi(Mauritanie) ou Tambacounda (Sénégal). Elle se traduit sur le terrain  par « l’exécution d’activités conjointes et mixtes au niveau des zones frontalières »  au bénéfice des communautés.

« Ça nous a permis de régler des différends communautaires ; ça nous  permet de mieux prendre en compte les défis sécuritaires :  le banditisme, la criminalité organisée », se réjouit le commandant de la zone militaire n°4,  le Colonel Boubacar Touré.

Le même sentiment qui anime les autorités militaires du Mali.

«  Malgré cette crise sécuritaire et sanitaire, nous nous réjouissons des avancées sur la gestion commune de nos frontières. Notre collaboration  a permis à prendre en compte efficacement les défis sécuritaires sur toute la franche frontalière. A cet égard,  des instructions ont été données au plus haut niveau pour le plus grand bien des populations civiles en vue d’une franche collaboration entre les forces de défense et de sécurité de nos trois pays(…) », a reconnu  le commandant de la  quatrième zone de défense de Kayes, Colonel Salim Konaré qui a conduit la délégation militaire de la République du Mali.

La remarque du Colonel Konaré sur l’utilité de la rencontre tripartite rejoint celle de son homologue mauritanien.

« Il est  à noter aussi que ces rencontres ont contribué efficacement au rapprochement des services des forces de défense et de sécurité, des populations en particulier dans des domaines de sécurité et des opérations de soutien pendant les patrouilles », a fait remarquer le commandant de la quatrième région militaire de Sélibabi, Colonel Abdalah Mohamed Sid’Elamine.

A travers cette rencontre tripartite,  le Sénégal, le Mali et la Mauritanie  partagent donc une même volonté : «   faire de nos zones frontalières des espaces de paix et de développement au profit des communautés qui y vivent », signale Colonel Touré.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire