A LA UNE Actualité culture Saint-Louis

Saint-Louis /AGRESSION MORTELLE : L’artiste-comédien Birahim Siby « Mbida »  inhumé à Guet-Ndar, ses proches réclament justice

De Adama Séne correspondant de Teranganews à Saint-Louis 

Les populations de la vieille cité ont accompagné l’artiste-comédien saint Louisien Birahim Siby alias « Mbida » dans sa dernière demeure à Thiéme (cimetière de Guet Ndar) auprès des siens. C’est une foule immense composée d’autorités religieuses et coutumières, de proches parents, de collègues artistes, d’amis et de simples citoyens anonymes, qui a tenu à dire adieu au talentueux artiste des planches. A la mosquée Bayal de Sor, l’atmosphère de la levée du corps était très lourde et l’émoi se lisait sur tous les visages. D’ailleurs il était difficile pour certains de retenir leurs larmes.

Mais malgré les cœurs serrés et la tristesse, les témoignages sur le défunt comédien ont été pratiquement unanimes. A en croire l’écrivain et artiste-conteur, Pape Samba Sow « Zoumba », Saint Louis et la culture viennent de perdre un digne fils.  » Malgré son jeune âge, il a su rendre utile sa vie. Mbida était un rassembleur et un fervent défendeur de la culture. Il était l’ami de tous les artistes de Saint Louis et fréquentait tout le monde. Mbida était toujours au service d’un ami, d’un collègue ou de sa ville. Tout son combat était de hisser les jeunes artistes saint Louisiens à leur véritable place sur l’échiquier culturel national. La famille culturelle de Saint Louis l’a perdu et prie pour le repos de son âme. Mais nous exigeons aussi pour que lumière soit faite sur sa mort. Et que les coupables de cette barbarie soient trouvés et sévèrement punis par la justice  » a soutenu Zoumba.

Ayant grandi avec le défunt Mbida dans le même quartier, le rappeur Général Kheuch, gagné par l’émotion avait du mal à témoigner sur son ami d’enfance.  » Le théâtre et les jeunes artistes ont perdu leur défenseur. Pour vous montrer qu’ il était une sentinelle de la culture tout court, quelques heures avant son agression mortelle, il dénonçait sur les réseaux sociaux le sabotage des fresques de jeunes artistes saint Louisiens sur le mur du stade Me Babacar Séye. Il n’hésitait jamais à aider la communauté en donnant son expérience, sa force et son argent. En un mot, Mbida etait quelqu’un de bien. Comme on l’a toujours réclamé depuis son décès, que la justice fasse son travail. Que les assassins soient débusqués de leur planque et traduits en justice parce que la mort de Birahim Siby ne doit pas rester impunie » a déclaré le rappeur Général Kheuch.

Pour rappel l’artiste comédien, Mbida Siby a été agressé mortellement dans la nuit du Dimanche au Lundi dernier alors qu’ il rentrait chez lui à Balacoss. Ses agresseurs lui avaient fracturé un bras et asséné plusieurs coups de couteau dans différentes parties du corps. En attendant que la police mette la main sur le ou les auteurs de ce crime odieux, l’enquête ouverte se poursuit.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire