A LA UNE Actualité Dakar politique

Macky Sall sort de son silence sur l’affaire Sonko :  » Je ne peux pas souhaiter, même à mon pire adversaire, une telle situation « 

Plusieurs jours après le début de l’affaire du député Ousmane Sonko, accusé de « viols répétés et menaces de mort » par une masseuse de 21 ans, le président Macky Sall est sorti mardi de son silence.  » Je ne peux pas souhaiter, même à mon pire adversaire, une telle situation « , sur les ondes de Rfi.

« Encore une fois, c’est une affaire regrettable. Je ne sais pas ce qu’il en est, dans le fond. Je ne peux pas souhaiter, même à mon pire adversaire une telle situation. Maintenant, il y a une accusation, il y a des procédures, il ne faut pas qu’on mêle le président de choses qui ne le regardent pas » a-t-il réagi, sur les ondes de Rfi. Depuis le début de cette affaire, le mis en cause a très vite agité la thèse d’un complot d’État, citant nommément le président Sall et son ministre de l’intérieur, Antoine Félix Diome, comme étant les instigateurs de cette affaire. Mais, Macky Sall s’est voulu clair : « je crois que j’ai suffisamment à faire que de comploter pour des choses aussi basses ».

Au micro d’Alain Foka, l’invité d’Afrique soir a, par ailleurs, abordé d’autres questions relatives à la campagne de vaccination contre le Coronavirus et le G5 Sahel.

A propos de l'auteur

Dame Diop

Laissez un commentaire