A LA UNE Actualité Justice Tambacounda

Tambacounda : Pour coups et blessures volontaires sur un apprenant, un berger écope de trois mois ferme de prison  

De Amédine FAYE, correspondant Teranganews à Tambacounda 

Trois mois d’emprisonnement ferme, 20.000 fcfa d’amende et 1.500.000 fcfa  pour réparation, c’est la peine dont a écopé le berger de 21  ans. Il est condamné par le tribunal correctionnel de Tambacounda, après l’avoir reconnu coupable de coups et blessures volontaires  ayant entrainé une incapacité temporaire de travail (ITT) de 60 jours. Le plaignant est  un élève de l’école  coranique âgé de 25 ans.

C’est à Massakodji (Sadatou, Bakel) que l’altercation  a eu lieu tout près du domicile de la victime, le 18 décembre 2019. D’après l’apprenant, la bagarre a éclaté, suite au  refus de son bourreau de répondre favorablement à sa requête.

« Je lui avais  interdit de passer devant mon domicile avec sa moto. Mais il s’est entêté à le refaire. Par la suite, on s’est bagarré. Il avait un coupe-coupe, moi un bâton. C’est lui qui s’en est pris en moi en premier, avant de m’assener des coups de coupe-coupe », relate au juge la victime, qui s’en est sorti avec une « fracture ouverte » au bras et une déchirure des tendons, rendant ainsi immaniable la main gauche, après une intervention chirurgicale subie à l’hôpital-Dieu de Tambacounda.

« Mais pourquoi  avez-vous attendu tout ce temps pour venir porter plainte contre lui ?», lui demande le président du tribunal, M. Ndiaye.

« Je n’avais pas pu le faire, parce que j’étais alité durant trois mois. En plus, les parents de mon bourreau ne s’étaient pas rendus chez moi pour un arrangement. Ils n’ont pas pris en charge les frais de mon opération », répond la victime.

Une réponse que l’accusé a totalement réfutée.

« Mes parents étaient chez lui pour  trouver une solution à l’amiable. Mais ce sont les siens qui ont refusé tout arrangement », explique à la barre le jeune berger. D’après sa version des faits, c’est l’apprenant qui l’a attaqué en premier lieu.

Après s’être constitué partie civile, la victime a réclamé trois millions fcfa pour dommages et intérêts.

Le procureur de la république, lui,  a requis six mois ferme d’emprisonnement contre le prévenu. Qui sera finalement condamné par le tribunal de Tambacounda à trois mois ferme de prison.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire