A LA UNE Actualité Saint-Louis santé

 COVID-19 : La région de Saint-Louis enregistre un cumul de 66 décès et 146 cas 

De Adama Séne correspondant de Teranganews à Saint-Louis

La progression de la pandémie de la COVID-19 reste particulièrement fulgurante et inquiétante dans la région de Saint-Louis. D’aprés les statistiques des services de la région médicale publiés ce Vendredi, il est noté une triade avec une forte corrélation entre l’augmentation du nombre de cas positifs, l’augmentation des cas graves et l’augmentation du nombre de décès. A en croire le chef du service EPS et chargé de communication de la région médicale de Saint Louis, les décès liés à la COVID-19 étaient chiffrés à la date du 14 Janvier à un cumul 66 pour 146 cas graves pris en charge.

Avant de signaler que sur ce total de 66 décès, les 44 sont survenus entre le 1er Novembre 2020 et le 14 janvier 2021 contre 22 morts seulement répertoriés dans la période du 21 mars 2020 au 31 octobre 2020 (1ère vague). Depuis le début de l’épidémie à hier, la région Nord a déclaré 635 cas avec en moyenne 45% pour le District de Saint-Louis et 30% pour celui de Richard-Toll. Une situation alarmante que les responsables de la région médicale de Saint Louis mettraient sur la consultation tardive au regard des cas graves et ceux déclarés post-mortem enregistrés à la date du 14 Janvier 2021. Selon Abdourahmane Traoré de l’EPS de la région médicale, 178 cas graves sont recensés depuis le début de l’épidémie dont 101 depuis le 1er Novembre; parmi lesquels 74 rien que pour le mois de Décembre 2020.

Ainsi pour renverser la tendance, les autorités sanitaires et administratives de la région de Saint Louis ont entrepris diverses actions et qui sont déclinées suivant un plan bien élaboré. Il s’agit de la mise en œuvre des plans de riposte des districts de Richard Toll et de Podor, de la désinfection des structures sanitaires, des quartiers touchés par les services d’hygiène, de la redynamisation des comités de veille et d’alerte communautaire, de l’accompagnement du SAMU dans la régulation et la prise en charge des cas graves dans les centres de santé. Mais d’autres mesures sanitaires sont également prises pour barrer la route à la pandémie et baisser la propagation du virus dans la région. Raison pour laquelle la région médicale a décidé de redynamiser les instances de coordination, de poursuivre l’extension des lits chauds au CTE de l’hôpital régional, de poursuive la prise en charge à domicile des cas de COVID-19, de poursuivre l’aménagement des sites de prise en charge au niveau des centres de santé et EPS avec extension de la capacité litière à 75 avec 26 lits chauds, de désinfecter les communes touchées par les brigades d’hygiène avec l’appui des autorités municipales.

Concernant la vaccination, M. Traoré a soutenu que la région médicale de Saint-Louis se tient tout à fin prête en droite ligne des directives édictées par le niveau central.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire