Actualité Dakar societe

Décès de Pape Bouba Diop : Rufisque veut rendre un hommage mémorable à « son fils »

A Rufisque la vieille ville, les habitants mobilisés s’apprêtent à accueillir la dépouille de l’ancien international sénégalais, Pape Bouba Diop. La population de cette dite contrée, entend lui réserver les honneurs et l’hommage que mérite ce natif de cette ville qu’ils surnomment fièrement  »fils de Rufisque ».

 

Ibrahim Khalil Ndiaye, membre de l’ASC Ndeffan et du Conseil de quartier a invité les populations de Rufisque, de Diokoul à Keury Kaw, Keury Souf, en passant par Fass Thiokho Guendel, entre autres, mais aussi à tous tous ceux qui viendront rendre hommage au ‘’Lion’’, de s’habiller en blanc.

 

L’ASC de son quartier ’’Ndefan’’ où il a affûté ses premières armes est prêt à l’ultime hommage. Drapelets et écharpes aux couleurs nationales, accrochés sur les poteaux électriques font le décor de la sortie de l’autoroute péage de la sortie 9. Celui qui mène droit vers son quartier natal des Hlm. A d’autres endroits les portraits et autres effigie de l’ancien international tapent à l’œil.

 

En face du terrain de football surnommé ‘’Ndeffan’’ du quartier, une photo en grandeur nature, avec en toile de fond, la célébration du premier but marqué lors du mondial 2002 contre le tenant du titre la France, est accroché sur la devanture d’une boutique qui a baissé rideau pour la triste occasion. Sur cette grande affiche est marquée en lettres vert-jaune et rouge, ‘’Reposes en paix Gaindé. Tu resteras à jamais dans nos cœurs’’. ‘’Puisque ce terrain portera désormais son nom, un grand poster de Pape Bouba Diop y sera accroché’’, renseigne-un interlocuteur. Deux maçons en blouse bleu avec l’inscription ‘’Ville de Rufisque’’ s’affairent à la construction d’une stèle de presque trois mètres de hauteur, également sur place.

 

De la prière mortuaire, à la cérémonie d’hommage jusqu’à son enterrement samedi, tout a été organisé par le collectif en rapport avec la famille pour que les populations, les jeunes des ASC en particulier prennent part à cet hommage. Selon un membre d’un collectif mis en place en collaboration avec la famille pour l’organisation de la prière mortuaire, l’enterrement ainsi que la cérémonie d’hommage sont prévus samedi 5 décembre à partir de 10 heures dans son quartier. « La prière mortuaire se fera au niveau du terrain de basket qui fait face au terrain de football où se déroulera la cérémonie d’hommage après l’enterrement au cimetière de Dangou à 11 heures », explique-Ibrahim Khalil Ndiaye.

 

Pour accueillir tout ce monde voulant accompagner le défunt à sa dernière demeure, la famille, le préfet et les autorités municipales ont décidé de ne pas faire la prière au niveau de la grande Mosquée en cours de travaux de rénovation mais sur la grande place mythique.

 

Après la prière mortuaire sur cette grande place mythique du quartier le terrain de basket accueillant habituellement les conférences religieuses et toutes autres cérémonies de grande envergure, le convoi prendra la route du stade Ngalandou Diouf pour longer les quartiers de Cité millionnaire, Ndar gou ndaw, Nimzatt, Dares et Salam pour terminer à Dangou où il sera inhumé à côté de sa maman Fatou Sylla.

 

Sur ce parcours, les jeunes des ASC de ces quartiers sont mobilisés pour attendre le cortège. Depuis l’annonce de son décès déjà, dans son quartier, des initiatives ont été prises par des amis d’enfance, des voisins pour confectionner des tee-shirts blancs avec son effigie distribués dans toute la ville.

 

Un important renfort de policiers est également attendu, selon le collectif en rapport avec le Préfet et le Commissaire de police.

 

Au retour de l’enterrement, les condoléances seront reçues au niveau du terrain football de Ndeffan où est dressée une tente. Comme à l’annonce de son décès, leur sympathie, amis, parents proches, voisins et citoyens lambda ont pris d’assaut le quartier d’enfance de l’ancien footballeur.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laissez un commentaire