A LA UNE Actualité football sport

Diego Maradona, légende du football, est décédé

Surnommé « El Pibe de Oro » (« Le gamin en or ») Diego Maradona est décédé d’un arrêt cardiaque, ce mercredi,  à l’âge de 60 ans, a rapporté le journal « Clarín ». Une information confirmée par le journal « La Nacion » qui indique qu’il se trouvait chez lui à San Andres dans la région du Nordelta.

Il fut champion du monde de football avec l’Argentine, le 29 juin 1986, dans le stade Azteca de Mexico City, contre l’Allemagne sur le score de trois buts à deux.

Ancien footballeur argentin, Diego Maradona est considéré comme le meilleur footballeur du monde, selon une enquête de la FIFA datant de 2000. Il a toujours voulu jouer au football, dès son enfance à Villa Fiorito. «Il m’est égal de jouer devant 10 ou 10 000 spectateurs, a-t-il un jour déclaré. Je souhaitais uniquement jouer au football et je n’étais jamais aussi heureux que sur le terrain.»

Là, Diego était magique. Aucun autre joueur n’est parvenu à se hisser à son niveau, pas même le Brésilien Pelé. Messi, Cristiano Ronaldo, Di Stefano, Eusebio, Cruyff, Charlton sont de grands footballeurs, mais aucun ne possède le charisme de Maradona. Que l’incarnation la plus forte du numéro 10 soit personnifiée par le moins honnête de tous les joueurs il suffit de se souvenir du but marqué de la main contre l’Angleterre lors du Mondial 1986, immortalisé sous le nom de «main de Dieu» – en dit long à son sujet.

Il a revêtu les habits d’un sauveur divin au cours des sept années, de 1984 à 1991, où il a sorti Naples de son marasme. Il a permis à la ville italienne de remporter deux titres de champion et de gagner la Coupe de l’UEFA. Sa technique, son amour du jeu et son génie stratégique ont grisé l’Italie du Sud puis la planète entière. Quand il conduit en 1986 l’Argentine au titre de championne du monde, son statut de saint est reconnu.

Le prix à payer pour cette ascension extraordinaire s’est révélé faramineux. Depuis la fin de sa carrière, en 1997, avec Boca Juniors, il a connu une longue descente aux enfers. Il y a environ six mois, le journaliste Sergio Levinsky a réalisé pour le site Infobae la dernière interview avec Maradona. Depuis lors, il se tait. C’est sans doute préférable. En effet, les récents entretiens qu’il a accordés l’ont fait apparaître sous un jour pitoyable, bégayant devant le micro. Pour l’heure, Maradona se concentre sur ses activités d’entraîneur, avec Gimnasia y Esgrima La Plata (première division argentine). Il vit seul, près du terrain d’entraînement, dans une maison qu’il quitte rarement, car il aurait une peur panique du coronavirus. Après deux infarctus et une ancienne addiction aux drogues, il est particulièrement vulnérable.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire