A LA UNE Actualité Afrique Dakar football international sport

Décès de Pape Bouba Diop : De Macky à El hadji Diouf, de Youssou Ndour à Sadio Mané et Drogba, tous saluent un footballeur de talent

Quelques instants après l’annonce de sa mort, les réactions se sont enchaînées. Dans le milieu du football, plusieurs clubs où il a évolué lui ont rendu hommage sur les réseaux sociaux.

Coéquipier de la glorieuse époque de 2000, du défunt, Elhadji Ousseynou Diouf est dévasté par la mort de Pape Bouba Diop ce dimanche 29 novembre en France, à l’âge de 42 ans. Passeur lors du but contre la France en match d’ouverture du mondial Corée 2002 à Séoul, El hadji Diouf se dit très touché par cette immense perte.

“Je suis très triste et très touché. C’était plus qu’un coéquipier, c’était un frère. Aujourd’hui, tout le Sénégal est triste. Nous serons toujours reconnaissants pour ce qu’il a fait pour le pays… Il est rentré dans toutes les têtes. C’était un joueur hors-norme, une personne qui partageait, quelqu’un qui avait à cœur de travailler pour son Sénégal natal et son Afrique natale. Je me rappelle de l’entraînement à la veille du match contre l’équipe de France. On se disait que le but pouvait venir de lui. Il était adroit dans la surface. Il était très fort. Bien sûr, c’est très dur de voir quelqu’un que tu aimes, un frère de combat, un ami partir comme ça. Les Sénégalais sont en deuil. Bouba restera gravé dans nos cœurs. C’est une légende.” a affirmé El Hadji Diouf sur les ondes de RFI.

Khalilou Fadiga de la même génération 2000 abonde dans le même sens :

 « C’était le petit ourson, comme on aimait l’appeler. On le taquinait, il ne parlait pas beaucoup mais avait toujours le sourire aux lèvres, il ne se prenait pas la tête, lâche l’ancien de l’Inter ou de l’AJA. Il ne répondait pas à nos attaques incessantes pour l’embêter et il avait une douceur pour une force de la nature, une douceur dans le verbe, dans le coeur, dans l’esprit.

« On ne peut pas parler foot au Sénégal sans parler de Papa Bouba Diop »

Il va nous manquer, il nous manque déjà, mais il restera à jamais dans la mémoire des Sénégalais. A jamais ! Car on ne peut pas parler foot au Sénégal sans parler de Pape Bouba Diop, celui qui a marqué le but contre la France, le seul et unique but marqué par le Sénégal contre la France. C’est aussi lui qui a marqué le premier but de notre histoire en Coupe du monde, lors de notre premier match. Tout un symbole… »

Le président Macky Sall, a lui aussi rendu hommage à Pape Bouba Diop décédé ce dimanche en France à l’âge de 42 ans.

Le président de la République s’est associé aux hommages rendus par le monde du football à l’ancien international Sénégalais Pape Bouba Diop, disparu ce dimanche 29 novembre 2020, à 42 ans, en France.

« Le décès de Pape Bouba Diop est une grande perte pour le Sénégal. Je rends hommage à un bon footballeur, respecté de tous pour sa courtoisie et son talent, nous rappelant fièrement l’épopée des Lions en 2002. Je présente mes condoléances émues à sa famille et au monde du football », a twetté Macky Sall, ce dimanche.

Parmi les grands joueurs à rendre hommage à Pape Bouba Diop, il ya le camerounais Samuel Eto’o mais aussi l’ivoirien Didier Drogba.

Son premier club européen le Racing Club de Lens en France ville ou il résidait après avoir raccroché les crampons a toute sa tristesse « C’est avec une grande tristesse que le Racing Club de Lens vient d’apprendre la disparition de son ancien joueur Papa Bouba Diop, à l’âge de 42 ans. Nous présentons nos plus sincères condoléances à ses proches.

A Fulham l’un des trois clubs anglais ou il a joué se dit dévasté par cette disparition

Dans la sphère politique, la mémoire du joueur sénégalais a aussi été saluée, Ousmane Sonko Abdoul Mbaye, Mimi Touré ou encore Boubacar Camara tous ont salué un grand joueur, un héros qui a servi son pays.

L’artiste Sénégalais Youssou Ndour déplore une grosse perte pour le pays.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire