Actualité

Saint-Louis : Le maire Mansour Faye annonce une enveloppe de 500 millions FCFA du Pacasen pour la réhabilitation des écoles élémentaires

De Adama Séne correspondant Teranganews à Saint-Louis

La plupart des écoles élémentaires de la commune de Saint Louis sont dans un état de délabrement trés avancé et représentent un danger permanent pour les usagers de ces dits lieux. Une situation préoccupante qui n’a pas laissé indifférent  les autorités municipales de la vieille ville.  Ainsi le maire de la commune de Saint Louis a profité de la  visite de terrain qu’ il a effectué dans certains établissements scolaires du faubourg de Sor pour  annoncer qu’un vaste programme de  réhabilitation et de reconstruction de salles de classes sera engagé dans un court délai.

A en croire Mansour Faye, le Pacasen va contribuer à  hauteur de 500 millions de francs Cfa pour la réhabilitation de  05 écoles de la commune. »Il s’agit des écoles Fandjiry Koné , Charles Niang , Charles Legros Diallo , Goxu  Mbacc 1 dans la Langue de Barbarie et  Soukeyna Konaré qui a vu une de ses dalles effondrées la semaine dernière. Pour  cette dernière école, j’ai saisi les services de Promoville pour la prise en charge de l’assainissement et de  l’évacuation des eaux de pluie dont elle est confrontée, Notre objectif est de  mettre à niveau toutes ces infrastructures scolaires de la commune  » a déclaré le maire Mansour Faye.

Pour l’école élémentaire Khayar Mbengue, l’édile de la vieille ville a rassuré les parents d’élèves et les autorités académiques de Saint Louis de sa prochaine restauration.  » L’école créée à en 1855 par le gouverneur Faidherbe et appelée  » école des fils de chefs  » à l’époque coloniale, sera réhabilitée par un mécène et les travaux vont démarrer incessamment. D’ailleurs les équipes seront sur le site dés la semaine prochaine »  a informé Mansour Faye.

La visite du maire dans les écoles du faubourg de Sor, a été également une tribune pour ce dernier de solliciter la direction de l’équipement du ministère de l’éducation nationale pour la mise à disposition de mobiliers à l’établissement Justin Ndiaye de Pikine ,ce qui  permettra aux élèves de reprendre normalement à la rentrée prochaine. Pour rappel, cette école est en chantier où 12 nouvelles classes sont en construction grâce à un financement de 80 millions de francs cfa de la mairie de Saint-Louis.

 

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire