A LA UNE Actualité Dakar santé

Financement de la couverture santé : L’Etat veut prélever 1% aux salariés

Les efforts consentis par l’Etat du Sénégal afin d’améliorer le plateau médical a été salué par le directeur du Centre international de cancérologie de Dakar. « Il faut quand même reconnaitre que l’Etat du Sénégal, depuis l’accession de Macky Sall au pouvoir, a fait des efforts extraordinaires dans l’achat de machines de radiothérapie au Sénégal. Nous disposons aujourd’hui de 4 machines : deux à Dalal Diam, un (1) à l’hôpital Aristide Le Dantec et un (1) au Centre international de cancérologie de Dakar que je dirige. Ces machines peuvent permettre d’irradier entre 2 000 et 4 000 patients par an. Normalement, avec ces 4 machines, on couvre les besoins du Sénégal », se réjoui le Docteur Kassé. Avant de suggérer au ministre Abdou Karim Fofana de dire « au chef de l’Etat que les efforts et la volonté de l’Etat doivent être concentrés dans un programme national pour une prise en charge plus efficiente des questions liées à la lutte contre le cancer. Ce programme doit avoir des objectifs très précis, une méthodologie très précise ; et surtout, il doit être budgétisé. On peut par exemple le faire à travers ce qu’on appellerait Assurance Maladie Universelle (AMU), à travers laquelle tous les Sénégalais vont participer dans le but de faciliter leur prise en charge et celle de leurs parents et proches ». Pour le ministre Abdou Karim Fofana « il faut y aller par étape. L’Etat du Sénégal a mis en place une première Couverture maladie universelle (Cmu). Mais ce qui est le souhait du Président Macky Sall, c’est de défalquer 1000 francs ou 1% de chaque salaire (de Sénégalais) pour pouvoir financer à hauteur de 100 milliards Fcfa par an, le système de couverture maladie universelle, au lieu des 30 milliards par an. Pour que chaque Sénégalais puisse accéder facilement aux soins médicaux ».  Ces propos ont été tenus samedi lors de la journée de sensibilisation et dépistage gratuit a été organisée à la Sicap Rue 10 (Dakar), sous le parrainage du ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène de vie, Abdou Karim Fofana. Ceci entre dans le cadre de la campagne mondiale « Octobre Rose » qui consacre la lutte contre le cancer du sein,

A propos de l'auteur

Gnigno FAYE

Laissez un commentaire