A LA UNE Actualité international santé

Deuxième vague de Covid-19 : La France se reconfine pour au moins un mois

« J’ai décidé qu’il fallait retrouver, à partir de vendredi, le confinement qui a stoppé le virus », a déclaré le président français Emmanuel Macron lors d’une allocution télévisée d’une vingtaine de minutes.

« Une fois encore, il faut avoir beaucoup d’humilité, nous sommes tous en Europe, surpris par l’évolution du virus », a souligné Emmanuel Macron, reconnaissant être « submergé par l’accélération soudaine de l’épidémie ».

La France avait connu un confinement très strict de deux mois au printemps, alors que le pays subissait la première vague du coronavirus qui avait fait 30 000 morts.

Ce nouveau confinement, qui entrera en vigueur dans la nuit de jeudi à vendredi, est un peu moins draconien que celui du printemps.

Si rien n’est fait, la France risque de connaître « au moins 400 000 morts supplémentaires » d’ici à quelques mois, a prévenu Emmanuel Macron, assurant qu’il n’adopterait « jamais » la stratégie de l’immunité collective.

Le président français a cependant insisté sur le fait que le travail « pourra continuer ». « Vous pourrez sortir pour travailler », a-t-il annoncé, tout en incitant massivement à la généralisation du télétravail.

« L’économie ne doit ni s’arrêter ni s’effondrer », a-t-il martelé alors que la France anticipe déjà un recul de 10 % de son PIB sur l’année, après le premier confinement.

Les services publics continueront de fonctionner, tout comme les usines, les exploitations agricoles ainsi que les bâtiments et travaux publics.

Des aides seront également fournies aux petites entreprises qui devront fermer, jusqu’à 10 000 euros par mois de prise en charge de leur chiffre d’affaires.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire