A LA UNE Actualité Afrique Dakar economie

Le Nigéria va enfin ratifier l’accord sur le ZLECAF

Réticent lors du lancement de la zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf) en 2018, la première économie d’Afrique, avait signé l’accord un an plutard en juillet 2019. Un an après cette signature, le Nigéria s’apprête à rejoindre définitivement le marché unique africain.

 

L’annonce de l’adhésion de la première économie du continent a été faite ce lundi par son ministre du Commerce Nini Adebayo, « le Nigéria a mis en place un comité chargé de définir et de mettre en place la stratégie du pays en vue de tirer parie de la Zlecaf.

 

Cette décision vient suite à l’approbation du Président Muhammadu Buhari des recommandations du Comité des présidents sur l’évaluation de l’impact et de la préparation de la zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf).

La présidence de nation a déclaré via son compte Twitter que l’accord sera signé « après de vastes consultations nationales et se concentre sur la mise à profit des négociations pour mettre en place les garanties nécessaires contre la contrebande, le dumping et d’autres risques »

La zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf) vise à stimuler les échanges commerciaux entre les pays africains en réduisant ou en supprimant les droits de douane. Le Nigéria – la plus grande économie du continent – avait été l’un des trois pays (Le Bénin et l’Erythrée) à ne pas adhérer.

L’accord est entré en vigueur au mois de mai. Toutefois, l’adhésion du Nigéria jouera un rôle primordial dans la réalisation du potentiel « du bloc commercial malgré les défis structurels qui se posent » comme l’a déclaré Aurélien Mali, vice-président et analyste souverain du service Moody’s Investors Service.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire