Actualité

Mali : l’Union africaine exige la libération du président IBK arrêté par des mutins

La Commission de l’Union africaine a dénoncé ce mardi l’arrestation du président malien Ibrahim Boubacar Keïta et son premier ministre Dr Boubou Cissé, appelant à sa « libération immédiate », dans une déclaration publiée sur son site web.

Le président de la commission, le Tchadien Moussa Faki Mahamat, « condamne fermement toute tentative de changement anti constitutionnel et appelle les mutins à cesser tout recours à la violence et au respect des institutions républicaines », lit-on dans la déclaration.

Le président Keïta, 75 ans, et le Premier ministre Boubou Cissé ont été arrêtés en fin d’après-midi à Bamako par des militaires après une mutinerie qui a commencé dans le camp Soundiata Keïta à Kati, dans la banlieue de Bamako.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire