A LA UNE Actualité Saint-Louis santé societe

Saint-Louis : Le sermon de l’imam axé sur le retour sincère vers Dieu pour faire face aux épreuves comme le Covid-19

De Adama Séne correspondant Teranganews à Saint-Louis

A l’instar des autres musulmans du Sénégal, ceux  de la capitale du Nord ont célébré à l’unisson  la Tabaski ce  Vendredi. A  la grande mosquée  Pikine Tableau Walo du faubourg de Sor, imam Khalife Niang   a dirigé la prière des deux rakaas dans le respect des gestes barrières de lutte contre la propagation de la pandémie de la COVID-19 et en présence de nombreux fidèles. Dans son sermon,  le digne héritier de Serigne Elh Tidiane Niang  a  rappelé à l’assistance le sens et la portée de la fête de l’Aid el kabir, mais également a profité de  l’occasion pour inviter les musulmans à  un retour sincère vers Allah.

« Le Sénégal d’aujourd’hui  est infecté par des tares qui mènent quotidiennement à des derives à tous les niveaux.  Les gens ne sont contents que quand  ils disent du mal sur  leurs voisins. Pour accéder à  certaines choses ou postes de prestige, on n’hésite plus à mentir, à  calomnier, à dénigrer d’honnetes citoyens.

A nos jours la société sénégalaise a erigé en  modèle les anti-valeur » a sermonné Imam Niang. Très en verve, l’imam de la mosquée de Pikine Tableau Walo, a mis en garde les déviants du droit chemin tracé par Allah et  enseigné par son prophète Mouhamed (psl) sur les châtiments qui attendent au jugement dernier.

« Que les gens se retiennent et sachent que rien ne vaut dans ce bas monde la colère de Allah. Dieu tiendra ses promesses. Tout ce qui le dit, il le fait parce que tout l’appartient. Dans son saint coran il a promis de récompenser le plus petit acte de bienfaisance mais aussi de punir le plus minime acte de déviance. Donc faisons tout pour ne pas rencontrer la colère de Dieu  en suivant ses directives » a-t-ajouté.
Revenant sur le sens de la fête du mouton, imam Khalife Niang a invité les musulmans à  y tirer les enseignements de la soumission et de l’adoration à Dieu.

« A travers les actes posés par Mame Ibrahima, son fils Ismaila  et son épouse pour suivre les directives de Allah, le musulman peut s’y inspirer pour faire sa vie sur terre et au delà. Comme quoi  ie seigneur a facilité aux musulmans toutes les voies pour ne pas rencontrer sa colère et s’éviter des catastrophes comme l’actuelle pandémie de la  COVID-19 », a  soutenu imam Khalife Niang.

D’ailleurs à la fin de son sermon, il a beaucoup prié pour un  bon hivernage mais surtout  la fin de la pandémie de la COVID-19 au Sénégal et dans le monde.

 

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire