A LA UNE Actualité Saint-Louis santé

OUVERTURE  FRONTIÈRE ROSS0 SÉNÉGAL : Saint-Louis recense 08 nouveaux cas importés  

De Adama Séne correspondant Teranganews à Saint-Louis

Après  plusieurs semaines d’accalmie, la région de Saint Louis a  enregistré de nouveaux cas de coronavirus issus de cas importés. En effet depuis 10 jours le Sénégal et la Mauritanie ont ŕeouvert leurs frontières pour  permettre aux ressortissants des deux pays de regagner leurs patries respectives.

Selon, le médecin chef de la région de Saint Louis, plus de 500 sénégalais ont traversé via la ville frontalière de Ross-Sénégal où ils ont été soumis à un contrôle sanitaire strict entrant dans le cadre de la lutte contre la panademie de la COVID-19. » Depuis le début de ces opérations de retour,  08 malades sont pris en charge au centre hospitalier régional de Saint-Louis.

 

Ils sont tous issus des départements de Saint Louis et de Dagana. Pour le moment, celui de Podor est encore épargné. Depuis l’apparition de la pandémie au Sénégal, le centre de traitement de Saint Louis a totalisé 24 cas dont des cas venant de la région de Louga. Un cas grave a été évacué sur Dakar et aucun décès enregistré. D’ailleurs l’état clinique des 08 patients sous traitement â l’hôpital  est stable » a soutenu Dr Seynabou Ndiaye GAYE .

 

Le médecin-chef de la région a tiré ce bilan en marge d’une mission que la représentante de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) au Sénégal effectuait dans la zone Nord. Une occasion que cette dernière a egalement saisi pour se féliciter des dispositions prises par les autorités administratives, sanitaires et sécuritaires de la région de Saint Louis pour une riposte efficace contre la propagation de la pandémie de la COVID-19. Pour la représentante de l’OMS au Sénégal,  comme on est appelé à vivre avec le virus COVID-19, l’organisation onusienne soutiendra encore techniquement la région de Saint Louis dans les defis dont elle fait face surtout en cette période de levée des restrictions.

 

 » Déjà ce que nous avons constaté sur le terrain est rassurant mais ce n’est pas suffisant. Raison pour laquelle nous allons réajuster les stratégies d’appuis d’où l’objet de ma visite dans la zone Nord » a déclaré Dr Lucile Imboua. Avant de se réjouir du travail multisectoriel dont les autorités de Saint-Louis se sont engagées dans la riposte.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire