A LA UNE Actualité societe Thies

Litige foncier/Sedima-Ndingler : l’État restitue « provisoirement » les terres aux populations de Ndingler

C’est une solution provisoire au litige foncier opposant les populations de Ndingler et l’homme d’affaires Babacar Ngom, afin de permettre aux paysans de poursuivre la présente campagne agricole mais il ne s’agit pas d’une expropriation de Babacar Ngom de Sedima.

Les paysans de Ndingler peuvent dés demain retourner dans leurs champs pour poursuivre les travaux champêtres en cette période d’hivernage. En effet, « l’État du Sénégal a décidé de restituer les terres aux populations de Ndingler, des terres sources de litige foncier avec le groupe Sedima de Babacar Ngom. Et selon le ministre de l’Intérieur, « il ne s’agit nullement d’une expropriation du groupe Sedima de Babacar Ngom qui détient dit-il un titre foncier mais c’est la décision prise afin de permettre aux paysans de poursuivre la présente campagne agricole », annonce faite par Aly Ngouille Ndiaye qui assure que le promoteur Babacar Ngom a accepté cette décision provisoire afin de permettre aux paysans de poursuivre la présente agricole en arrêtant les travaux.

Une bonne nouvelle confirmée par Mbaye Diouf, membre du Collectif pour la défense des intérêts de Ndingler, joint par Emedia, cette solution leur a été annoncée par le ministre de l’Intérieur lui-même, qui l’a appelé personnellement pour lui faire part de la nouvelle, en attendant les modalités d’application : les paysans de Ndingler vont donc obtenir gain de cause. « Le ministre de l’intérieur nous a appelés au téléphone à 17h, pour nous en parler. Il nous dit que l’Etat a décidé de nous restituer toutes les terres qui étaient exploitées par les paysans de Ndingler. Nous attendons la mise en application d’une telle décision pour apprécier », dit-il.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire