A LA UNE Actualité football Saint-Louis societe

Arrêt définitif du championnat de football : La Linguére de Saint-Louis qualifie cette décision d’arbitraire et d’injuste

De Adama Séne correspondant Teranganews à Saint-Louis

Les dernières décisions du Comité exécutif de la Fédération sénégalaise de football gelant la promotion de clubs L2 en L1 pour  la saison 2020-2021 a fait sortir de leur  gong les dirigeants  de la Linguére de Saint Louis. Face à la presse samedi dans la capitale du Nord, le Président Amara Traoré  et son équipe ont dénoncé avec la dernière énergie ces décisions qu’ ils  qualifient  d’arbitraire.  D’ailleurs ils comptent se battre par tous les moyens légaux avec le soutien de sportifs epris de justice et des populations saint louisiennes pour retrouver ce qui leur revient de droit.

Présent à côté du  président Amara Traoré, Me Abatalib Gueye, a déclaré  tout son soutien au club fanion de Saint Louis.  Pour l’ancien président de la fédération sénégalaise de Football, le combat des décisions injustes du comité exécutif de la FSF devra être mené avec intelligence mais surtout avec fermeté parce que le droit est avec la Linguére.  » Nous allons les inviter à revenir sur ces décisions arbitraires qui portent de gros préjudices à la Linguére parce que non fondées. Mais s’ils s’entêtent, la Linguére ira jusqu’au bout du combat avec l’appui de toute la famille sportive de Saint Louis. Je suis prêt à  mettre mon expérience pour accompagner l’équipe devant les tribunaux nationaux  et internationaux pour rétablir la justice » a martelé Me Gueye sous les applaudissements des supporters de la Linguére.

Tres amer, Amara Traoré a soutenu, qu’     il doute du sérieux de la légalité des  décision du comité exécutif de la fédération sénégalaise de Football pour de multiples et diverses raisons.  » il ya beaucoup d’incohérences dans  cette décision. Primo,  seule la ligue sénégalaise de football professionnel est compétente pour statuer, en cours de saison, sur l’organisation des compétitions de L1 et L2, l’homologation des résultats qui en sont issus et les cas non prévus, et non le Comité exécutif de la Fsf.

Secundo, la décision est entachée d’une erreur manifeste d’appréciation dans le choix de geler les promotions, dès lors que cette décision n’est pas justifiée par la situation sanitaire et ne satisfait pas à l’équité sportive. Il y a eu aussi une erreur de droit, en désignant les équipes de L1 les mieux placées au classement de la L1 à la dernière Journée de la Phase-Aller du championnat professionnel pour représenter le Sénégal respectivement à la Ligue des champions et à la Coupe Caf, le Comité exécutif s’est fondé sur un seul et même motif à savoir le  ratio insuffisant de matchs disputés  pour décider que la promotion à l’échelon supérieur est gelée pour certains clubs et permise pour d’autres » s’est désolé Amara Traoré. Toujours dans ses arguments pour démonter les décisions des fédéraux, le président de  la Linguére ajoute que le Comité Exécutif a excédé ses pouvoirs dans la mesure où « le ratio insuffisant de matchs disputés », seul fait évoqué, n’a pas été précisément et correctement défini, de manière à justifier le gel de toutes les promotions pour la dite session.

« La jurisprudence Jeanne d’Arc de 1988 montre qu’au Sénégal, un titre de champion peut être décerné au bout de 12 journées seulement » a-t-il rappelé .
Ainsi pour toutes ces raisons, l’ancien coach des lions dit tendre ses bras à tous les responsables de clubs de toute division  pour barrer la route à de dérives.  » je suis en contact avec des présidents de clubs et nous aĺlons nous organiser. Il faut combattre cette injustice parce que aujourd’hui c’est la Linguére, mais demain ça sera un autre club. Si on laisse passer ces décisions,   cela sera une jurisprudence catastrophique pour le football sénégalais » , a conclu Amara Traoré.

 

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire