A LA UNE Actualité Diourbel societe Touba

TOUBA-Keur Niang : Des jeunes s’opposent à l’enterrement d’un vieux de 70 ans 

De Abdoulaye Faye correspondant de Teranganews à Diourbel.

Beaucoup de gens pensaient que cette controverse autour de l’inhumation de Baye Mor Sarr âgé de soixante-dix ans (70) était liée au Covid-19, mais que nenni.

En réalité, les populations de Keur Niang, notamment des petits fils de Modou Fadiama Niang se sont farouchement opposé à l’enterrement de Baye Mor Sarr décédé à Dakar dans le caveau familial de Keur Niang au centre de Touba.

Selon un arrière-petit-fils du fondateur de Keur Niang un quartier de la cité religieuse de Touba, du nom de Seydina Mohamed Niang, la famille s’est opposée à l’enterrement pour deux raisons :

« La première qui compte le plus pour nous, est que le caveau familial est juste réservé aux dignitaires religieux issus de la famille. Ce n’est pas un cimetière proprement dit. Certes Serigne Mor Sarr, le grand père du défunt qui était un compagnon de notre grand père Serigne Modou Fadiama Niang est enterré ici, mais cela ne lui confère pas ce droit. La seconde raison qui est plus ou moins pertinente est liée au fait qu’il n’est pas mouride. Il n’a jamais cru aux idées de Serigne Touba.

La deuxième raison est que le défunt est un Ibadou salafiste. Ils étaient tous venus l’accompagner à sa dernière demeure. Nous prions pour le repos de son âme, mais on a tout fait pour détruire la tombe qui était déjà creusée ici. Des armes à feu sont même sorties. En fin de compte Dieu merci, nous avons gagné la bataille. Le cortège funèbre s’est rendu à Bakhiya où il est finalement inhumé vers 16 heures ce jeudi », a-t-il laissé entendre au bout du fil.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire