A LA UNE Actualité Saint-Louis societe

SAINT-LOUIS-Double noyade à Ndiébéne-Gandiol : Deux frères meurent noyés après avoir sauvé l’époux de leur sœur

De Adama Séne correspondant Teranganews à Saint-Louis

Mamadou Yaly âgé de 27 ans étudiant à l’Institut Supérieur de Management (ISM) et Sidy Yaly 36 ans mécanicien, marié et père d’un enfant se sont noyés ce dimanche vers les coups de 15heures,  à la plage de Ndiébéne-Gandiol. Les deux victimes sont tous originaires du village de Ndame dans la region de Louga.

En se rendant à la plage vers le village de ndiébene-Gandiol dans le département de Saint Louis  pour une sortie en famille, les frères Yaly ne savaient pas qu’ils avaient rendez-vous avec la mort. Selon les témoignages recueillis sur place,  c’est en tentant de sauver leur beau-frère d’une noyade que les deux frères d’une même famille ont leur vie dans la grande bleue.

Revenant sur le film de  l’accident, un temoin relate que les sieurs Mamadou Yaly et son grand frère Sidy Yaly se sont jetés dans l’eau pour apporter secours à l’époux de leur soeur qui se débattait au milieu des vagues  et était sur le point de se noyer. Ce dernier fut sauvé par l’assistance mais malheureusement les deux frères Yaly qui ne savaient pas nager. Ils resteront au fond de l’océan.

Alertés par les autorités locales de Ndiébene-Gandiol du drame, les sapeurs-pompiers de Saint Louis se sont rendus sur les lieux où après plusieurs heures de recherche avec l’aide de quelques pêcheurs de la zone, les deux corps sans vie des jeunes hommes ont été repêchés et acheminés à  la morgue de l’hôpital régional de Saint Louis. Il faut signaler que Mamadou Yaly âgé de 27 ans est étudiant à l’Institut Supérieur de Management (ISM) et Sidy Yaly 36 ans est mécanicien, marié et père d’un enfant. Ils sont tous originaires du village de Ndame dans la region de Louga.

Cette catastrophe familiale remet sur la table la lancinante question de la fréquentation des plages par des centaines de jeunes au moment où les rassemblements publics sont toujours interdits avec la propagation débordante de la  COVID-19 sur le territoire national.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire