A LA UNE Actualité Justice Tambacounda

Procès du meurtre du Commandant Tamsir Sané : La bande à Kékoroba Ba risque la perpétuité, la partie civile réclame 300 millions de dommages et intérêts

De Amédine Faye correspondant Teranganews à Tambacounda 

Les accusés Idrissa Sow alias « Peulh rou rafet », Kékoroba Ba, Moussa Diao, Sidy Diallo, Pathé Ba et Khoureychi Diallo ont comparu devant la barre de la chambre criminelle de Tambacounda, ce jeudi pour répondre des délits d’association de malfaiteurs, tentative de vol en réunion avec usage de véhicule, effraction port et usage d’armes et de violences ayant entraîné la mort et des blessures ayant entraîné la mort du Commandant de Gendarmerie Tamsir Sané.

Les deux derniers accusés en l’occurrence Pathé Ba et Khoureychi Diallo encourent 6 mois avec sursis pour détention illégale d’armes. Quant aux autres accusés c’est-à-dire Idrissa Sow et les quatre autres, ils encourent la peine de travaux forcés à perpétuité.

La partie civile représentée par Me Khassimou Touré et Me Badara Ndiaye ont défendu les intérêts de la famille du défunt Tamsir Sané, qui s’est constituée partie civile dans l’affaire de la tentative du braquage du bureau de la Poste de Koumpentoum causant la mort du gendarme.

Dans sa plaidoirie, en plus de reconnaître les  sept (7) prévenus mis en cause dans cette affaire, Me Khassimou Touré a réclamé, en guise de réparation, 300 millions F cfa pour la famille de feu Sané et 15 millions de fcfa pour chacun des trois gendarmes qui avaient accompagné nuitamment leur commandant de Brigade adjudant-major Sané.

Cinq des sept mis en cause sont poursuivis pour association de malfaiteurs, tentative de vol en réunion avec usage de véhicule, effraction, port et usage d’armes et de violences ayant entraîné la mort et des blessures, vol en réunion avec effraction.

Les deux autres poursuivis respectivement pour recel de malfaiteurs et détention illégale d’une arme à feu.

Le délibéré est fixé pour le 2 juillet prochain.

Pour rappel, les faits qui ont entraîné la mort du commandant Sané se sont déroulés à Koumpentoum dans la nuit du 25 au 26 juillet 2019.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire