A LA UNE Actualité Matam societe

Matam-financement Mutuelle d’Epargne-crédit et groupements de femmes : Zahra Iyane Thiam dégage 57 millions F CFA

De Thierno Baye Diène correspondant Teranganews à Matam

Dans le cadre de la tournée nationale du programme d’appui sectoriel, la ministre de la micro finance et de l’économie solidaire est arrivée ce mercredi à Matam pour remettre une enveloppe de 57 millions de FCFA à la seule Mutuelle d’Epargne et de Crédit de la région et aux Groupements de femmes de Matam.

C’est sur la voie publique, à côté du siège de la mutuelle Bamtaaré que la cérémonie de remise des chèques s’est tenue devant le maire de la ville de Matam, Mamadou Mory Diaw et du préfet du département entre autres autorités de la région. Zahra Iyane Thiam Diop, satisfaite de l’accueil qui lui a été réservé a vite décliné l’objet de sa présence dans sa région natale, présence qui entre « dans le cadre de la mise en œuvre du plan de riposte du ministère de la micro-finance et de l’économie sociale et solidaire face aux effets dévastateurs engendrés par la pandémie de Covid-19 ».

Les études de ses experts auraient surtout montré que son secteur a été fortement impacté « depuis le début de la crise, déclare-t-elle, un sondage effectué par le fonds d’impulsion de la micro-finance a montré que la quasi-totalité de nos acteurs répartis sur tout le territoire sénégalais se retrouvent dans une situation de vulnérabilité qu’il s’agisse des mutuelles isolées à l’image de la mutuelle Bamtaaré ou des entreprises ou GIE… et dont l’activité a été arrêté ou ayant subi une importante baisse sur le chiffre d’affaire. Pour faire face aux difficultés économiques causés par cette pandémie, mon département compte entend mettre en œuvre un programme d’appui direct pour soutenir ces acteurs économiques… globalement une enveloppe de 800 millions est dégagée». Une annonce rassurante pour les femmes locales qui avaient en effet souligné, en amont, les énormes désagréments dans leurs activités causés par la pandémie du coronavirus.

Pour la région de Matam, la ministre de la micro-finance a alloué un montant de 57 millions « au total, détaille-t-elle, la mutuelle d’épargne et de crédit Bamtaaré et plusieurs groupements de l’économie sociale et solidaire évoluant dans divers domaines seront les bénéficiaires direct du programme pour un montant global de 57 millions 900 mille francs, réparti comme suit : un fonds de crédit de 30 millions au profit de la MEC Bamtaaré, un fonds de subvention de 27 millions 900 mille au profit des acteurs de l’économie sociale et solidaire » a-t-elle fait comprendre.

La mutuelle d’épargne et de crédit Bamtaaré avec ses 5300 membres a connu une longue traversée du désert mais elle a tenu bon. Aujourd’hui, elle reste la seule MEC officiellement reconnue dans toute la région avec des antennes dans chaque département. La gérante apprécie le chemin parcouru « ce fut difficile, il fallait convaincre les femmes d’intégrer et ce n’était pas gagné. Elles déposaient leur argent mais les financements tardaient à venir pour leur accorder du crédit. Il y a avait beaucoup de mutuelles dans la région, mais les autres ont toutes jeté les clés sous le paillasson. Il ne restait que nous, on a été solidaire c’est cela qui nous permis de rester encore en vie. Ce financement arrive à point nommé. Vous avez entendu les récits des femmes qui ont parlé. Elles ont été toutes impactées par la Covid-19 ».

Ces financements seront une grosse bouffée d’oxygène pour les bénéficiaires d’autant plus que la ministre leur a assuré qu’elles auront un différé de remboursement de 9 mois « ce qui est le plus intéressant dans ces financements, rappelle Zahra Iyane, c’est que le taux de sortie appliquée par la mutuelle ne peut excéder 3% y compris les frais de gestion »

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire