A LA UNE Actualité Saint-Louis societe

Amélioration du cadre de vie : Le président du CNOSS Mamadou Diagna Ndiaye offre 1.000 poubelles à la ville de Saint-Louis

De Adama SENE correspondant Teranganews à Saint-Louis

Le président du Comité national olympique et sportif sénégalais (CNOSS), Mamadou Diagna Ndiaye, a offert dimanche des milliers de poubelles à la ville de Saint-Louis (nord).

Dans le cadre de l’amélioration des conditions et  du cadre de vie des populations de la vieille cité, le maire de Saint-Louis   a réceptionné un important lot de 1.000 poubelles domiciliaires  offert par le CNOSS. Un geste qui va en droite ligne avec le programme  «  une maison/ une poubelle » initié par l’équipe municipale. A en croire l’édile de Ndar,  le constat global est qu’il est urgent et déterminant d’attaquer le problème à la base via la cellule familiale, lieu par excellence de production des ordures ménagères.

 

« La commune de Saint-Louis s’est inscrite depuis longtemps dans l’amélioration du cadre de vie des populations par une gestion concertée des ordures ménagères. Ainsi un lot de 25.000 poubelles a été acquis sur  un objectif total de 28.000 correspondant au nombre de ménages de la commune de Saint-Louis, donc ce don du CNOSS est venu à son heure pour appuyer le conseil municipal  dans sa lutte contre les ordures. D’ailleurs en marge de la disponibilité de 600 poubelles de 600 litres et de 20 bacs à ordures supplémentaires avec le Proged, d’une nouvelle polybenne acquise avec le Fera et d’une nouvelle tractopelle dans le cadre du Pacasen, trois bennes satellites et un chargeur seront  acquis très bientôt dans le cadre du Programme de Développement Touristique (PDT) » a soutenu ministre-maire Mansour Faye.

 

Avant d’annoncer que pour réussir le programme « zéro déchets », la commune érigera 10 points de Regroupement normalisé des déchets et un centre Intégré de Valorisation des déchets (CIVD) via  le Promoged, qui sera une requalification du centre d’enfouissement technique (CET) de Gandon.  Pour le premier magistrat de la ville tricentenaire, toute la population, les ASC, les associations de développement des jeunes, les regroupements de femmes, entre autres acteurs, doivent unir leurs efforts pour rendre la ville plus propre que jamais.

 

« La stratégie axée sur la prévention et la sensibilisation, et qui nous a valu d’énormes satisfactions sur la digue de Ndioloféne et sur la corniche. Des résultats satisfaisants qui  seront  étendus à la digue fluviale de Pikine et à Goxu-mbacc, entre autres quartiers de la ville » a signalé le maire. Revenant sur le don des 1000 poubelles, le président du CNOSS, a rappelé son affection pour la ville de Saint-Louis et les fortes relations qui les lient.  Selon lui, ce geste  est une occasion pour participer à la promotion de l’amélioration du cadre de vie des populations de Ndar.

 

«  Ce lot n’est que le premier jet de notre volonté à accompagner l’actuelle équipe municipale pour une meilleure prise en charge des saint-louisiens des déchets ménagers. Raison pour laquelle, je profite de cette tribune pour inviter toutes les bonnes volontés originaires de la ville à faire autant parce que Saint-Louis est un patrimoine qu’il faut accompagner » a déclaré Mamadou Diagna Ndiaye.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire