A LA UNE Actualité societe Ziguinchor

ZIGUINCHOR / Coronavirus : La grande mosquée de Santhiaba ne célèbre pas les 2 rakkats

De Youssouf DIMMA, TerangaNews Ziguinchor

A la faveur des communiqués rendus publics il y a 48 heures par respectivement par le Comité consultatif de la Ligue des Imams et Prédicateurs du Sénégal et l’Association des Imams et Oulémas du Sénégal sur les risques de propagation du CoViD-19, les imams de la région de Ziguinchor donnent leurs positions concernant notamment la suspension des prières au niveau des mosquées.

S’ils sont unanimement d’accord sur l’arrêt de la célébration des deux (02) rakkats du vendredi, ce n’est pas le cas pour les cinq (05) prières quotidiennes dans ceux lieux publics de célébration du deuxième pilier de l’Islam.
En effet, l’Imam Ratib de la grande mosquée de Santhiaba, El Hadji Chérif Ismaila Aïdara à travers son premier adjoint Imam Lamine Ndong, a indiqué qu’à compter de ce vendredi 20 mars 2020, et ce jusqu’à nouvel ordre, « la prière du vendredi est suspendue à la grande, mais les cinq premières continueront d’être célébrées ».
Pour l’Imam Kadialy Bâ de la grande mosquée de Kandialang Est, « nous avons informé l’ensemble des fidèles qu’à la faveur des décisions prises par nos deux instances nationales en conformité avec les mesures prises par le Président de la République Macky Sall pour lutter contre la propagation du Coronavirus, nous suspendons la célébration des 5 prières et celle des 2 rakkats du vendredi au niveau de notre mosquée jusqu’à nouvel ordre ».

Mais l’Imam de la mosquée de Kandialang Est a précisé que « toutefois, à l’heure de chaque prière quotidienne, le Muezzin viendra rappeler cela aux fidèles à travers les hauts parleurs de la mosquée ».
La région de Ziguinchor n’est officiellement pas encore touchée par le CoViD-19. Deux cas suspects qui se sont finalement révélés négatifs après les tests à l’institut Pasteur Dakar.

Reste à dire que les autorités étatiques devraient mettre les bouchées doubles en matière de sensibilisation et de communication pour amener les Imams à accorder leurs violons et accompagner les mesures prises par le Chef de l’Etat.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laisser un commentaire