A LA UNE Actualité Podor santé

Covid-19 : Le Préfet de Podor interrompt un marché hebdomadaire

Dans le département de Podor, les marchés hebdomadaires drainent des milliers de personnes venant même de pays limitrophes comme la Mauritanie et le Mali. Pas moins de quatre marchés hebdomadaires sous-régionaux s’y tiennent à Galoya, Madina Ndiathbé, Dodel et Thille Boubacar. A côté de ces marchés, d’autres plus petits s’y tiennent comme à Ndioum, Taredji, Guia entre autres. D’ailleurs, le marché hebdomadaire de Guia qui se tient tous les mardis a été interrompu ce jour et le chef de l’exécutif départemental entend s’appuyer sur les éléments de la gendarmerie dans le département de Podor pour faire respecter les décisions prises par le chef de l’Etat face à la propagation du Covid-19.
“Toutes les dispositions sont prises avec les brigades de Podor, Peté et NDioum et  avec l’ensemble des maires pour sécuriser les populations”, dira le préfet, invité de la radio communautaire de Podor. Il a mis en garde les personnes qui seraient tentés de vouloir contourner le dispositif mis en place comme ce fut le cas hier matin mardi 17 mars où les commerçants du marché de Guia ont voulu transférer le marché du jour à Podor. C’était sans compter avec la ténacité du Préfet et des services d’ordre qui leur ont interdit de s’installer au marché de la commune de Podor.
Le même dispositif de veille sera de rigueur le temps qu’il faudra, assure le Préfet qui a également insisté sur des règles d’hygiène à savoir : se  laver les mains, éviter de se serrer la main, entre autres instructions contenues dans un arrêté préfectoral.

A propos de l'auteur

Raky fall

Laissez un commentaire