A LA UNE Actualité Saint-Louis

ÉLECTRIFICATION RURALE : 20 villages de Podor et Dagana électrifiés d’ici 2021 par le solaire

De Adama SENE, Correspondant TerangaNews à Saint-Louis

Pour éviter les disparités régionales en matière d’accès à l’électricité, le gouvernement du Sénégal s’est fixé à l’horizon 2025 une couverture d’au moins de 30% par département. Ainsi pour atteindre ces objectifs, différents projets et programmes d’électrification sont mis en œuvre dont le « Projet d’Electrification Rurale de 300 villages  par Mini-Réseaux ».  D’ailleurs pour plus d’implication des élus, des autorités administratives et  locales, un comité régional de développement spécial s’est tenu dans la capitale du Nord, pour échanger sur les retombées positives que peuvent tiré les 20 villages concernés dans la région de Saint-Louis.

Inscrit comme une priorité par les hauts sommets de l’Etat, le secteur de l’énergie constitue l’un des piliers fondamentaux du PSE. C’est dans cet ordre que la réduction des disparités dans l’accès aux  services énergétiques reste une préoccupation majeure de la politique énergétique du gouvernement, d’où la mise en place du   « Projet d’Electrification Rurale de 300 villages  par Mini-Réseaux » financé par  KFM-IPEX Bank,  fruit de la coopération allemande. A en croire le directeur de l’ASER, le projet va contribuer à l’atteinte des objectifs du développement durable notamment l’éradication de la pauvreté et une distribution géographique plus équitable des services énergétiques modernes en milieu rural.

«  Financé par KFW avec une enveloppe de près de 79 milliards de francs CFA, cet ambitieux projet  va couvrir  7 sur les 14 régions du pays. Avec de l’énergie recouvrable avec du solaire, nous allons électrifier des villages qui seront loin du réseau suivant des critères bien définis par la taille géographique et démographique », a soutenu-Baba Diallo. Revenant sur le déroulement du projet dans la région de Saint-Louis, le Dg de l’ASER, a rappelé que 20 villages sont ciblés dans les  départements de Podor et de Dagana. « C’est le département de Podor qui a la plus grande part avec 13 villages sur 20 retenus, alors que les 07 restants sont situés dans  le département de Dagana », a renseigné-M. Diallo. Pour lui, les ambitions du projet vont au-delà de la simple électrification rurale.

«En dehors de l’électrification des ménages, dans un premier temps nous allons développer des activités génératrices de revenus. De l’autre côté nous avons un accompagnement de la GIZ pour la formation des jeunes sur la maintenance électrique au niveau des villages bénéficiaires », a t-il avancé. Concernant ce volet formation, le DG de l’ASER, a signalé que plus de 1000 jeunes seront formés dans toutes  les localités qui accueilleront le projet.

« Dans chaque village cible, nous choisissons deux jeunes pour les former dans les techniques de maintenance et d’installation électrique pour leur permettre de prendre en charge les besoins des populations », a indiqué-Baba Diallo. Avant d’inviter toutes les parties prenantes, les autorités locales  à mettre la main à la pâte pour une réussite du projet.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laissez un commentaire