A LA UNE Actualité Dakar societe

15 mars 2017-15 mars 2017, voila 2 ans que nous quittait Al Makhtoum, l’avocat de la jeunesse sénégalaise

Serigne Cheikh Ahmeth Tidiane Sy « Al Makhtoum » Ibn Cheikh Al Khalifa Seydi Aboubacar Sy, a été rappelé à Dieu le 15 mars 2017  à l’âge de 91 ans.

On le surnommait, le marabout intellectuel. Très apprécié, surtout par les jeunes, dont il fut l’avocat. Son verbe continue de donner sens à des millions de vies, qu’il guide sur le droit chemin : celui du travail et de la foi. Ce chemin sur lequel, il a toujours convié, la Jeunesse sénégalaise à travers un questionnement à la fois spirituel et existentiel.

Ce qu’on retient le plus chez lui, c’est le fait qu’il réussissait également à tout maîtriser. Ce, parce qu’à 14 ans déjà, il a fini de boucler les cycles inférieurs et moyens des études islamiques. Deux ans plus tard, il met en place son premier livre qui parle des vices des marabouts. Un parcours exceptionnel qui aura permis à cet homme d’avoir une dimension extraordinaire.

Un homme influent

Né en 1926 à Saint-Louis, Al Makhtoum était plus connu pour son calme et ses sorties rares. Il donnait des instructions sans pour autant faire des apparitions en public. C’est d’ailleurs ce qui faisait sa marque de fabrique.

Installé Khalife de Tivaouane après le décès de Serigne Mansour Sy en décembre 2012, Al Makhtoum a, très tôt tenté de réformer son entourage familial.

Le troisième fils de Sérigne Babacar Sy revendiquait une fidélité sans faille aux enseignements de son père, celui qu’il a toujours considéré comme le seul maître spirituel. En marquant son époque comme son père, Serigne Cheikh a aussi réussi à avoir un cursus très intéressant dans la religion, qui aura fini d’impressionner quasiment tout le monde.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laisser un commentaire