Actualité societe Thies Tivaouane

Tivaouane: Un bus prend feu près de l’Agence de la Senelec

L’irréparable a failli se produire ce jeudi à Tivaouane. Pour cause, un bus appartenant à l’entreprise minière MDL et stationné près de l’agence de la Senelec a pris feu vers les coups de 17h. Alertés, les soldats du feu se sont rendus aussitôt sur les lieux pour circonscrire le feu. D’après les témoins, des enfants qui jouaient à l’intérieur du bus sont à l’origine de l’incendie. Aucune victime humaine n’est à déplorer mais le bus a été réduit en cendres.

Ndiassé Samb, un mécanicien témoin des faits donne sa version sur l’incendie. Il déclare : « nous avons aperçu la fumée depuis notre atelier et nous avons vu les gens crier. Deux enfants sont passés devant nous et on attendait les autres qui nous faisaient signe de les arrêter car ils étaient les responsables de l’incendie. On s’est rendus compte que ce sont des gosses âgés entre 4 et 5 ans. Après nous avons accouru vers le bus en feu pour vérifier s’il y a avait encore quelqu’un à l’intérieur. Heureusement, il était vide », précise le mécanicien témoin oculaire de l’incendie. Les enfants sont des talibés qui étudient dans une école coranique de la place selon Ndiassé qui insiste sur la nécessité de redoubler de vigilance dans la surveillance des enfants.

Moustapha Mbaye est le responsable de l’entreprise propriétaire du bus Pacific Agence. Revenant sur les caractéristiques du bus, il affirme : «  c’est un bus de 60 places qui est stationné ici depuis un moment. On devait changer le moteur qui est en panne et d’ailleurs le moteur de rechange a été déjà commandé. Tous ces autres organes état en parfait état. Ce bus coûte environ 90 millions de fcfa.

Pour sa part, l’adjudant-chef des Sapeurs-pompiers Birane Dieng se félicite de la réaction rapide de ses hommes qui ont pu maitriser le feu en une demi-heure d’intervention. Le pire a été évité grâce à la réactivité des Sapeurs-pompiers surtout que des câbles de la Senelec se situent à quelques mètres du bus calciné.

Cherif Abdou Aziz Touré (correspondant)

 

A propos de l'auteur

Gnigno FAYE

Laissez un commentaire