A LA UNE Actualité politique Présidentielle du 24 février

Appel au boycott des élections présidentielles : Les réponses de Sonko et Issa Sall

Ousmane Sonko a réagi depuis Diourbel : « Nous n’avons pas de commentaire particulier à faire, car c’est un chef de parti, un ancien président qui a donné une position politique par rapport à la situation nationale et nous respectons cette position politique », dit-le candidat de la coalition « Sonko Président », suite à la déclaration de Me Abdoulaye Wade, demandant le report de l’élection présidentielle du 24 février prochain.

Selon le Professeur El Hadji Issa Sall, l’idée du Secrétaire général (Sg) du Parti démocratique sénégalais (Pds) de reporter le scrutin n’est pas la meilleure. À en croire le candidat à l’élection présidentielle, la campagne a déjà démarré, impossible donc de faire marche arrière. “Il faut poursuivre la campagne électorale et aller jusqu’au bout des élections, le 24 février prochain”, marque-t-il.

Même avis, pour Aly Ngouille Ndiaye. Le ministre souligne son désaccord en ces termes : “Je pense que Maître Wade exprime des positions d’homme politique. Mais le scrutin aura bel et bien lieu”, soutient-il sûr.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye