A LA UNE Actualité Dakar politique

Macky SAll face à la presse :”Je ne vais pas nommer une personne pour organiser la Présidentielle”

Le président de la République a accordé une interview à l’ensemble de la presse sénégalaise. Macky Sall a défendu son bilan et apporté des explications sur quelques points. Macky Sall ne va pas nommer une personnalité neutre pour organiser les élections. Sur la sortie de Thierno Alassane Sall du gouvernement, Macky Sall a rappelé que son ancien ministre de l’Energie n’a pas démissionné mais démis de ses fonctions. Sur les hydrocarbures, le président de la République est largement revenu sur les performances économiques de son gouvernement et a expliqué le deal avec la Mauritanie.

Affaire Thierno Alassane Sall 

Il ne faut pas dire dimension comme si tu avais la certitude. Il a été sorti du gouvernement. Je ne vais pas enter dans les débats de personnage.

Hydrocarbure

Il nous faut 2500 milliards d’investissements pour tirer les fruits des hydrocarbures. C’est en 2023 que l’argent du pétrole sera dans le budget.

Total Rufisque offshore : Bp et kosmos ont St louis et Dakar. Total a pris un bloc. On ne peut pas mettre tous nos œufs dans le meme panier. Il n’est pas avéré qu’il va trouver. Total a mis sur la table un bonus de 20 millions de dollars. Total n’a qu’une option sur un bloc et les 3 autres vont être ouverts à la concurrence.

Notre bassin attire le monde. Mais 5 des 7 majors sont au Sénégal. Évitons un débat sans argument. Total a fait la même chose que Bp. On doit avoir un débat fondé. Dire qu’on donne tout à la France est une parole de politiciens. Au début de ma présidence la France a donné 150 millions d’euros pour payer les salaires. Je devais injecter 65 millions à Senelec. Ça n’a pas de contrepartie. Tous les contrats miniers et pétroliers sont dans le domaine public. L’Ite a dit que notre pays est premier en Afrique en terme de transparence.

Le gaz Gta en Mauritanie

Kosmos a foré en Mauritanie à 2 km de la frontière. Ils ont cherché au Sénégal et ont trouvé du gaz. On ne peut pas trouver du pétrole à 2 km du Sénégal sans le trouver chez nous.   D’après la cartographie c’est 50-50. C’est comme ça qu’on a décidé de se partager. Le contrat peut être évalué chaque 5 années. Ceux qui parlent sans argument doivent savoir ce qu’ils disent. Au bout des 5 ans on peut regocier le contrat.

Ter 

On a pris l’option bi mode. C’est-à-dire le Ter peut utiliser l’énergie thermique ou électrique. On a lancé un appel d’offres international. Pour l’option ferme, c’est 568 milliards. L’entreprise qui construit les rails à mal évaluer le sol au niveau de Diamniadio. Elle était partie sur 7 km de sol défectueux alors que c’est 17 km. C’est pourquoi il y a un 15% d’avenant.  L’autre augmentation c’est les impactés. On avait prévu 15 mais on est à 50 milliards. Ça nous fait au total 568+87 milliards sans l’option conditionnelle.

Economie

On a une stabilité macroéconomique. Il faut l’admettre.

La tension de trésorerie : c’est l’augmentation du pétrole. Je résiste et ne pas suivre la tendance de la hausse des prix.naturellement, cela a un coût. En 2018 avec les fluctuations du pétrole on a enregistré une perte de 195 milliards. Si nous n’avons pas fait des ajustements pour maintenir le prix, tout le monde sentirait la hausse du prix du pétrole. C’est normal dans tout état ambitieux d’avoir des tensions de trésorerie. C’est juste des mécanismes pour sauvegarder le pouvoir d’achat au Sénégal. 491 mille net sans agricole et informel.

Justice

les politiques pensent qu’ils ne sont pas des citoyens comme tout le monde. Du 1er janvier au 31 décembre, le Tribunal arbitre des contentieux. C’est un faux problème de dire que la justice est politisée. Sur le plan électoral, on ne peut pas tripatouiller parce qu’on a un systeme électoral fiable. Vous croyez que si un ministre de l’Intérieur pouvait faire quoi que ce soit j’allais gagner en 2012 ? Je n’ai peur de personne sur le terrain politique. Je ne vais pas nommer une personne pour organiser la Présidentielle. Je ne le ferai pas car je ne vois pas pourquoi je le ferai. J ne suis pas là pour satisfaire des personnes.

Aliou Sall

Aliou sall est un homme politique qui s’est fait élire maire de Guédiawaye. Je lui ai dit de s’éloigner de moi quand je suis devenu Président. Je lui ai demandé de démissionner quand il a été élu député mais sa base s’est offusquée. Dois-je continuer de le sacrifier ou le laisser faire son chemin? Il est un sénégalais comme tout le monde.

A propos de l'auteur

Gnigno FAYE