Actualité Dakar santé societe

Santé : Le Sénégal se dote d’un centre de soins pour la tête et le cou

Le Sénégal vient de se doter d’un centre de soins pour la tête et le cou. Le centre a pour vocation la formation à but humanitaire qui va s’occuper des maladies de la tête et du cou. Il se situe à Fann Résidence (Dakar), à quelques mètres du siège du ministère de la Santé et de l’Action sociale.

Selon le ministre Diouf Sarr, «les maladies de la tête et du cou seront prises en charge dans cette structure à travers des spécialités telles que la neurologie, l’ophtalmologie, la stomatologie /chirurgie maxillo-faciale, l’audiologie, la neurochirurgie et l’ORL/chirurgie cervico-faciale, a expliqué le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Aboulaye Diouf Sarr  venu inaugurer le centre ce mardi passé.

« Ces maladies sont parfois redoutables au double plan fonctionnel et vital, à l’image de celles que prend en charge l’otorhinolaryngologie (ORL)« , a indiqué M. Diouf Sarr.

D’après toujours la même source «avec un ratio d’un spécialiste ORL pour 330 000 habitants, le Sénégal est loin de la norme recommandée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), qui est d’un spécialiste pour 25 000 habitants».

Même si ce ratio place le Sénégal « dans le peloton de tête en Afrique Subsaharienne, pour cette spécialité », la communauté sénégalaise, ’’qui compte 45 membres, a certainement fort à faire pour endiguer la pathologie infectieuse, traumatique, malformative ou neurosensorielle, relevant de son domaine ».

« Le gap est donc important et doit être comblé d’une manière ou d’une autre. La formation de spécialistes revêt ainsi un aspect essentiel », a souligné le ministre de la Santé et de l’Action sociale.

La Fondation « Starkey Hearing Foundation », dirigée par William Austin, a accepté de financer la reconstruction et l’équipement de ce centre.

Pour sa troisième mission au Sénégal à l’occasion de l’inauguration du centre, la Fondation travaillant à l’amélioration du sort du sourd a offert des prothèses auditives à près de 1000 personnes.

Des bénéficiaires sélectionnés à travers des consultations abritées par le Service universitaire ORL du Centre hospitalier de Fann.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire

*

Close