A LA UNE Actualité Dakar societe

Les jeunes ont clôturé avec brio leur semaine nationale de la jeunesse

Le ministre de la jeunesse et de la citoyenneté a prononcé le discours de clôture de la semaine nationale de la jeunesse. Pape Gorgui Ndong était venu présider la cérémonie au nom du Premier Ministre.

Les jeunes, des quatorze régions du Sénégal se sont donnés rendez-vous au grand théâtre. Un moment pour honorer, ceux qui ont su se démarquer à travers leur créativité, leur innovation durant ces sept derniers jours.

L’ambiance était à son comble. Nul besoin d’artistes chanteurs ou danseurs pour assurer l’ambiance de cette journée de clôture. A eux seuls, les jeunes ont tenu en haleine le public avant, pendant et après la cérémonie.

Moustapha Leye, gagnant du prix d’Art Plastique, confie, la main sur le cœur, que la semaine de la jeunesse leur a laissé d’agréables souvenirs. « Pour nous qui avons été présents du début à la fin, la semaine de la jeunesse, nous laisse d’agréables souvenirs. C’était de forts moments de communion, de rencontre sportive, et de brassage socio-culturel, si essentiels au commun vouloir de vie qui forge la nation sénégalaise, » dit-il.

Les disciplines comme la poésie, le chant, l’Art Plastique, l’art culinaire, la coiffure, le civisme, l’innovation côté technologie ont été célébrées grâce à des jeunes qui ont exalté leurs talents

Le premier prix de la poésie est décerné à Aliou Gérard Keita qui a gratifié le public d’une prestation sur son poème portant le nom du thème de la semaine de la jeunesse « Citoyenneté des jeunes pour un Sénégal émergent », celui du chant à Oumar Djiby. celui de l’innovation technique à Abdourahmane Bâ entre autres.

 

Le jeune qui a indubitablement ému et provoqué un élan de fierté et de respect au public présent est Abdoulaye Seydi. Pour la simple raison que le talentueux peintre est handicapé moteur. Il a peint son œuvre avec ses pieds, nous rappelant au passage feue la talentueuse

Le ministre a dans ce sens, lors de son discours revalorisé le culte du travail, laissant ainsi filtrer un message d’abnégation, de courage, auprès des jeunes.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laissez un commentaire

*

Close