A LA UNE Actualité Environnement humour Science

Saint Valentin – Insolite : Dernier mâle de son espèce, « Roméo cherche sa Juliette » pour éviter son extinction

L’espèce humaine n’est pas la seule à célébrer la Saint Valentin, semble-t-il. En effet, Roméo, un petit amphibien Bolivie célibataire et sans enfant, doit trouver une partenaire, ou plutôt sa Juliette. C’est crucial, c’est sérieux ! D’ailleurs il s’agit d’une question de vie ou de mort. Si Roméo, cette grenouille aquatique de Sehuencas (Telmatobius yuracare), qui vit depuis dix ans au Muséum d’histoire naturelle de Cochabamba (Bolivie) ne trouve pas une femelle, son espèce risque bien de s’éteindre.

Cet amphibien appelé Roméo est la dernière connue de son espèce. Son espérance de vie est d’une quinzaine d’années. Alors ses gardiens ont décidé de passer à la vitesse supérieure, puisque la situation urge. Pour tenter de lui trouver sa moitié, tous les moyens sont bons. Il a même été inscrit sur site de rencontres Match.com, grâce à un partenariat entre le site le Muséum.

Capture d’écran du site Match.com

L’objectif : trouver une femelle à Roméo, même à l’état de têtard

« Nous ne voulons pas qu’il perde espoir« , explique le scientifique Arturo Munoz, qui avec le Global Wildlife Conservation s’est associé au premier site de rencontres mondial en vue d’une levée de fonds. La collecte permettra de lancer l’exploration de cours d’eau boliviens, pour tenter de trouver une femelle de son espèce, y compris encore au stade de têtard. « Nous espérons qu’il en reste, pour établir un programme d’élevage conservatoire, et sauver l’espèce », ajoute M. Munoz. Le temps commence donc à presser pour éviter à Roméo de connaître le même sort que « George le solitaire », dernière tortue Chelonoidis abigdoni, morte aux Galapagos en 2012, sans descendant.

« Il est sexy. Il est vert ! »

La campagne sur Match vise à recueillir 15.000 dollars (12.200 euros) à la date de la Saint-Valentin 2018. Pour ce faire, un profil a été créé pour Romeo, et une vidéo tournée, au cours de laquelle il se présente, effectuant quelques brasses dans son aquarium, et que le site a diffusé sur les réseaux sociaux.

Le dernier mâle rhinocéros blanc du Nord sur Tinder

En mai 2017, c’était le dernier rhinocéros blanc du Nord mâle qui avait été présenté sur Tinder. L’application de rencontres s’était associée à l’Ol Pejeta Conservancy pour une campagne de sensibilisation destinée à protéger cette sous-espèce de l’extinction. Baptisée « Le célibataire le plus convoité du monde ».

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laissez un commentaire