A LA UNE Actualité Dakar politique

Caisse d’avance : Le procureur de la République requiert 7 ans de prison et une amende de 5 milliards 490 millions  de CFA à l’encontre de Khalifa Sall

Au terme de trois semaines d’audience, le procureur de la République Serigne Bassirou Gueye a formulé ses réquisitions à l’encontre de Khalifa Sall et de ses coaccusés, ce vendredi 16 février 2018. 

Le procureur de la République Serigne Bassirou Gueye a requis sept (7) ans de prison ferme et une amende de 5 milliards 490 millions FCFA à l’encontre du maire de Dakar Khalifa Sall et de Mbaye Touré.

Le ministère public au terme de son réquisitoire a retenu la culpabilité de Madame Fatou Traoré coupable de détournement de deniers publics, de complicité d’escroquerie, et réclame à ce qu’elle écope une peine de 2 ans avec sursis. Les deux percepteurs bénéficient d’une relaxe.

Quant à M. Yaya Bodian, Ibrahima Yatema Diaw et Amadou Makhtar Mbow, je demande à ce qu’ils soient condamnés à une peine de 5 ans.

Serigne Bassirou Gueye de conclure, « M. le président je vous demande que Khalifa Sall et Mbaye Touré soient condamnés à une peine d’emprisonnement ferme de 7 ans assortie d’une amende de 5 milliards 490 millions pour dommages et intérêts »

Revenant sur ses réquisitions, le parquetier a démontré selon lui, que « les fonds politiques n’existent pas à la ville de Dakar. Personne, au cours de ces  3 semaines ne vous a produit un seul document qui montre que ces fonds existent. A supposer que les fonds sont politiques. Mais c’est qu’ils ne doivent pas être justifiés qu’ils sont justifiés par des faux.  Ils ont dit qu’il y avait des mosquées, ils ont dit qu’ils envoient des gens à Bercy. Ce qui veut  dire qu’ils ont payé des témoins. Revenons aux témoins : tous les témoins produits par la défense sont parfois des conseils, des maires et des chefs de protocole. Ce qui est suspect ».  

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire

*

Close