A LA UNE Actualité Religion Saint-Louis

SAINT-LOUIS : L’Imam Ratib Cheikh Ahmed Tidiane Diallo déplore les dérives notées dans les discours, et invite à un retour aux enseignements de l’Islam

De Adama Séne correspondant de Teranganews à Saint-Louis

La majeure partie de la communauté musulmane de Saint-Louis a célébré la Korité ce Lundi. La prière des 2 raaka a été dirigée par Imam Ratib Cheikh Diallo, en présence des autorités administratives et locales. Dans son sermon, l’Imam de la grande mosquée est revenu sur les vertus du mois béni de ramadan et dénoncé le manque de solidarité dans la société.

Venus de tous les quartiers de la ville, les nombreux fidèles assis à côté des autorités administratives, locales, religieuses et coutumières en première ligne, ont écouté religieusement le sermon de l’imam Ratib de la grande mosquée de Saint-Louis. Occasion que Cheikh Ameth Tidiane Diallo a saisie pour rappeler aux musulmans les bienfaits du Ramadan.

Pour lui, le jeûne purifie le cœur par la lecture du saint coran et la prière. ” Pour rencontrer le pardon de Allah au jugement dernier, il se faut se confirmer à ses directives et s’éloigner de ses interdits. Ce sont des enseignements que tout bon musulman doit tirer du Ramadan » a-t-il rappelé. Dans son adresse à l’assistance, l’Imam Ratib a dénoncé les nombreuses tares de la société sénégalaise dont la méchante gratuité et le manque de solidarité. « Notre société est est malade. Ce que nous vivons à partir de la cellule familiale est catastrophique. Chacun cherche à humilier son frère en lui montrant qu’ il est plus aisé financiérement que lui. Dans une même famille, on n’accorde aucune importance aux démunis. Tous les privilèges sont donnés aux nantis. Ce qui occasionne d’énormes frustrations dans les familles parce que les gens ne sont pas solidaires. Ce climat délétère qui prévaut dans les familles sénégalaises, est la résultante de l’inexistence d’une solidarité morale entre parents. Raison pour laquelle il faut imposer une hégémonie du Coran dans les cœurs pour corriger ces maux. Car un bon musulman doit avoir l’amour de son prochain. Tout ce qui tu aimes, tu dois l’aimer pour l’autre » a déclaré Imam Cheikh Tidiane Diallo.

Pour la régulation des réseaux sociaux
A la mosquée de serigne Abass Sall de la Corniche, Imam Abdallah Sall connu par son franc parler, a profité de son sermon de Korité pour inviter les autorités étatiques à prendre sérieusement les problèmes des sénégalais. Mais aussi de prendre leurs responsabilités pour arrêter les nombreux crimes odieux et réguler les réseaux sociaux. Pour imam Sall, ce qui se passe sur le net est qualifiable dans un pays de droit. « L’Internet est un outil de communication. Malheureusement, des gens malintentionnées l’utilisent pour terroriser d’honnêtes en les diffamant et en les injuriant gratuitement. Ils n’épargnent personne. Ils insultent quotidiennement toutes les autorités politiques, religieuses et coutumières.

Il faut que l’état prenne les choses en main avant que l’irréparable ne produise dans notre pays. Car, des pays ont explosé par des discours irresponsables » a fustigé Imam Abdallah Sall. S’adressant aux nombreux fidèles venus prier à la place publique de Marmiyal, Imam Sall a exhorté le gouvernement à sanctionner sévèrement les criminels.« Il ne se passe pas une journée sans que tu n’entends à travers les médias un crime odieux commis au Sénégal.

Les gens sont abattus comme des animaux. L’histoire de l’étudiante tuée à l’Ugb et la fillette étranglée à mort à Bargny, sont des exemples patents de la barbarie que nous vivons. Pour que cela cesse, il faut retourner aux recommandations de Dieu et aux enseignements de son prophète Mouhamed( Pls).

La seule issue est d’appliquer la peine de mort. Il faut tuer tout tueur qui commet volontairement son acte” a suggéré l’imam de la grande mosquée de Corniche, Serigne Abdallah Sall.

A propos de l'auteur

Khadim FALL