A LA UNE Actualité Dakar Locales 23 janvier 2022 politique

Macky Sall clôt le débat : “J’ai autorisé des listes parallèles dans certaines zones pour éviter la dispersion des voix”

Profitant de son séjour à Paris dans le cadre du forum pour la paix, Macky Sall a affirmé avoir une tactique stratégique en mettant en place des listes parallèles dans certaines localités du pays : « Il est vrai que nous avons opté, de manière stratégique, à mettre en place des listes parallèles comme par exemple à Kolda ou encore à Bignona. J’ai autorisé des listes parallèles dans certaines zones pour éviter la dispersion des voix. C’est le cas à Kolda, à Bignona et dans d’autres zones où nous sommes sûrs de gagner. Nous avons cautionné ces listes parallèles, puisque le gagnant sera toujours de Benno bokk yakaar (Bby). En revanche, il y a d’autres listes parallèles qui n’ont pas reçu mon onction ».

Mais il faut savoir que dans plusieurs autres parties du pays, certains affirment avoir mon accord pour créer des listes. Je tiens à préciser que ces gens le font de leur propre gré », précise le président de la coalition Benno Bokk Yakaar tout en demandant aux militants de se mobiliser pour que la coalition Benno Bokk Yakaar comme dans les précédentes élections, sorte largement victorieuse.

Autrement Macky Sall a rassuré ses militants qu’il ne laissera personne brûler notre Pays. « Le Sénégal est entre de bonnes mains » clame t’il.  Ceux qui s’agitent pour profiter de certaines situations afin de mener leur manipulation, qu’ils se le tiennent pour dit :  Je ne laisserai personne s’y aventurer car, j’ai le devoir de protéger ce pays. Quand j’ai été dans l’opposition, je n’ai jamais eu peur. Ce n’est pas aujourd’hui que je vais céder face à ces campagnes inutiles d’intimidation », argue le président Macky Sall.

A propos de l'auteur

Khadim FALL