A LA UNE Actualité economie Tambacounda

Tambacounda : Des élus locaux interpellent la ministre du Commerce sur l’achèvement du marché sous-régional des femmes et la modernisation du marché central

De Amédine  FAYE, correspondant de Teranganews à Tambacounda

Samedi 20 février 2021, la ministre du Commerce   et des Petites et Moyennes entreprises  s’est rendue à Tambacounda dans le cadre du programme de modernisation des marchés. Occasion pour l’officielle de rencontrer les acteurs du secteur, et surtout d’effectuer une visite de  terrain  sur  le chantier du marché sous-régional des  femmes de  la région  qui est à l’arrêt. D’un coût de plus de 1 milliard fcfa, les travaux étaient lancés en 2017 et devaient durer 12 mois.

Devant la ministre, le président du Conseil départemental de Tambacounda a vivement plaidé pour la finalisation de cette infrastructure. Qui permettra de « mieux insérer  nos femmes dans les circuits de production, de commercialisation, mais aussi développer de véritables échanges sous régionaux » avec la région, soutient Sina Cissokho.

Outre ce plaidoyer de Sina Cissokho, une autre interpellation tombe dans l’oreille de la ministre Mme Aminata Assome Diatta. Cette fois-ci, c’est le maire de la commune de Tambacounda qui prêche pour le marché central.

« Vous voyez dans quel état [de vétusté] se trouve le marché central de Tambacounda, il n’y a plus de sécurité. Les tabliers sont obligés d’installer leur commerce dans les ruelles [du marché central]. C’est un marché qui date de longtemps. Vraiment, nous voudrions que vous incluiez ce marché dans le programme de modernisation des marchés entamé par le Président de la république(…) », s’est adressé le maire Mame Balla Lô à la ministre du Commerce qui a également visité le marché central de Tambacounda.

Réagissant à la doléance du Président du Conseil départemental, la ministre du Commerce a assuré que  l’Etat s’impliquera pour l’achèvement du marché sous-régional destiné aux femmes de la région.

Quant à la  modernisation du marché central de Tambacounda, la ministre précise qu’elle ne fait pas partie des marchés ciblés par le programme. Toutefois, elle assure que des pistes de financements sont en train d’etre explorés pour prendre en charge les besoins exprimés par les acteurs du secteur.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire