A LA UNE Actualité economie Saint-Louis

Saint-Louis-Insécurité, vétusté du bâtiment du marché de Ndar-Toute : Les commerçants alertent et interpellent l’autorité municipale

De Adama Séne correspondant de Teranganews à Saint-Louis

Construit depuis l’époque coloniale, le grand hangar du marché de Ndar-Toute est dans un piteux état. La charpente métallique menace ruine et une bonne partie des tôles de la toiture s’est envolée depuis belle lurette. Malgré cette situation inquiétante, les populations et les commerçants continuent de fréquenter les lieux au risque de leurs vies. Rencontrée à la sortie de la zone réservée aux bouchers, un sachet bleu contenant de la viande à la main gauche, les yeux rivés sur le restant du toit, Mme Sall soutient n’être pas rassurée de l’état vétuste du marché de Santhiaba.

« Le marché a fait son temps. Au moindre coup de vent les tôles claquent. Certains fers de l’ossature se sont dessoudés et pendus dans le vide. Maintenant il faut que les autorités municipales réagissent avant que ne se produise un drame. Que le marché soit fermé et réhabilité. J’habite à quelques mètres du marché mais c’est accidentellement que je viens ici parce que je n’ai pas confiance au hangar. Je préfère aller faire mes achats au marché de Sor même si c’est plus loin et plus coûteux « , a-t-elle souligné. Pourtant à en croire des responsables du marché de Ndar-Toute, « les autorités municipales sont informées de l’état de délabrement avancé de leur lieu de travail. Mais aucun acte concret de fermeture ou de réhabilitation n’est posé par la commune de Saint Louis »; se désolent-ils.

 » Le maire et son équipe sont au courant de la situation et le danger permanent qui guette les commerçants et les populations. Mais la sécurité de ces derniers ne les intéresse pas. Seules le recouvrement des taxes municipales journalières les préoccupe. D’ailleurs pour fuir l’insécurité à l’intérieur du hangar, beaucoup de vendeurs se sont déplacés aux portes d’entrée et alentours. Ce qui n’est pas sans conséquence parce que les embouteillages et les accidents routiers sont très fréquents dans les abords du marché », a dénoncé Iba Gueye de l’association des jeunes tailleurs.

Très remonté de leur sort, le jeune tailleur invite les autorités communales à respecter leurs nombreuses promesses. « Ce marché est indigne pour une ville comme Saint-Louis. Depuis l’avènement de cette équipe à la mairie aucun acte n’est entamé pour réhabiliter les lieux ou améliorer le cadre. Pourtant à maintes reprises le maire ou ses adjoints ont promis de le faire sans jamais passer à l’acte. En tout cas ils seront pris pour responsables en cas de catastrophe parce que la situation inquiétante du marché de Ndar-Toute dépasse l’entendement. Donc qu’ ils ferment le hangar et déplacent ses occupants vers d’autres lieux plus sûrs et attrayants », a-t-il martelé.

 

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire