A LA UNE Actualité international politique

Côte d’Ivoire : Lancement ce jeudi de la campagne présidentielle dans un  contexte tendu 

La campagne électorale pour la présidentielle du 31 octobre en Côte d’Ivoire s’ouvre jeudi, le président Alassane Dramane Ouattara briguant un troisième mandat controversé face à une opposition qui a appelé à la « désobéissance civile » et laisse planer le doute sur un boycott du scrutin dans un contexte tendu, émaillé de violences.

D’ailleurs, la ville de Bouaké abritera son premier meeting de campagne le vendredi 16 octobre 2020 avec quatre (4) candidats dont les dossiers ont été retenus par le conseil constitutionnel qui sont officiellement en lice pour le scrutin du 31 octobre prochain : Alassane Ouattara, Kouadio Konan Bertin (KKB), Henri Konan Bédié et Pascal Affi N’Guessan.

A quinze jours du premier tour du scrutin, tous les adversaires du chef de l’Etat sortant, Alassane Ouattara, réclament le retrait de sa candidature controversée à un troisième mandat et un rapport même si pour les deux premiers cités, leur agenda pour cette campagne est plus ou moins connu, ce n’est pas le cas pour les deux derniers. Une campagne très serrée car le président sortant  du RHDP prépare ce même jour son projet de société et la remise de feuille de route à ses lieutenants pour les missions sur le terrains, alors que le candidat indépendant KKB devrait officiellement lancer sa campagne ce vendredi dans la ville de Divo pour ensuite sillonner une vingtaine de grandes villes à travers le pays avant de terminer à Abidjan le 29 octobre, fin de la campagne.

Pour une campagne bien réussit ,les candidats ont donc deux semaines pour séduire les électeurs, un peu plus de 7 millions selon les chiffres officiels, avant le scrutin du 31 octobre. La distribution des cartes d’électeur a également commencé depuis le 14 octobre et va se poursuivre jusqu’au 20 octobre dans tous les lieux de vote sur le territoire national et à l’étranger

A propos de l'auteur

Raky fall

Laissez un commentaire