A LA UNE Actualité Afrique politique societe

Mali : l’imam Dicko appelle à de nouvelles manifestations, mardi

Nous voulons que cette manifestation soit inscrite dans les annales de l’histoire du Mali », a introduit l’autorité morale du M5-RFP, Mahmoud Dicko ce dimanche.

« C’est une journée décisive. Nous allons montrer que le peuple malien est un peuple debout. Qu’on n’est pas un peuple soumis ou résigné et que nous préférons mourir en martyrs que de vivre en traîtres. »

 

« J’ai  convoqué ce point de presse pour joindre ma voix à l’appel à la manifestation  de mes frères du M5-RFP. C’est  pour dire que la sortie de ce mardi est  une décision unanime et collégiale.  Poursuivant que c’est avec une conviction qu’ils sont entrain de mener cette contestation pour instaurer un changement de gouvernance. «  On ne fait pas semblant », a-t-il martelé.

Le dignitaire religieux d’inviter dans la foulée les commerçants à  fermer les commerces  dans les marchés  à partir de midi pour rejoindre la place de l’Indépendance. « Nous appelons Bamako et sa périphérie  à sortir massivement pour prouver au monde entier que nous sommes un peuple débout et digne,  qui n‘est pas d’accord avec la situation actuelle du pays « , a-t-il appelé.

L’imam Dicko a martelé sa farouche opposition à l’actuel Premier ministre Boubou Cissé et directement attaqué la France qu’il accuse d’ingérence dans la politique malienne.

Le Mali est secoué depuis quelques mois par une profonde crise socio-politique depuis juin. Malgré des tentatives de médiation de la Communauté des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao), aucune solution de sortie de crise n’a été trouvée.

Demain, Ils devraient encore être plusieurs milliers dans les rues de Bamako à manifeste.

 

Face à la presse, dimanche soir, l’imam Mahmoud Dicko a démenti les allégations de division au sein du M5-RFP.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire