A LA UNE Actualité Saint-Louis santé

Covid-19-Multiplication des cas communautaires : À Saint-Louis, les populations apprécient la fermeté du ministre de l’Intérieur

De Adama Séne correspondant Teranganews à Saint-Louis 

En  publiant la situation épidémiologique journalière de la COVID-19, le ministère de la santé et de l’action sociale a informé que sur les 177 cas positifs enregistrés ce vendredi, Saint-Louis en a reçu 11 cas communautaires. Une dizaine de cas qui vient s’ajouter sur la longue  et alarmante liste des cas communautaires dans la région Nord. Depuis quelques semaines la multiplication des cas communautaires trouble le sommeil des populations. Pourtant cette situation catastrophique ne devrait surprendre personne  vu le relâchement total de toute  la population  y compris  les autorités administratives. D’ailleurs le comité régional de gestion des épidémies dirigé par le gouverneur n’est plus senti comme au début de la lutte contre la pandémie de la COVID-19.

 

Dans les marchés, les  plages, les lieux publics, les populations se frottent  par centaines sans aucune mesure de protection. Les gestes barrières sont presque bannis au vu rt au du de tous. Malgŕe la traque de la police, le peu.de gens qui portent  les masques, le font tres mal. La distanciation physique dans les transports en commun et dans les lieux publics n’est pas respectée sans aucun motif valable. Pour  le président du conseil communal de la jeunesse, très actif dans la lutte contre la propagation de la pandémie de la COVID-19,  les populations ont confondu « vivre avec le virus et faire vivre le virus « .

 » Je ne le souhaite pas mais les saint louisiens ne prendront leur responsabilité face à la maladie que quand les gens tomberont comme des mouches. Le relâchement est total partout et à tous les niveaux. On dirait qu’elles ont été informées de l’éradication de la pandémie.

C’est pourquoi j’invite mes frères et sœurs  jeunes à être conscients du danger de  fréquenter les plages et autres lieux publics sans la moindre mesure de protection surtout le port du masque » a soutenu Adama Kane Diallo. Face à la  prolifération  des cas communautaires, le médecin chef de la région de Saint Louis appelle les populations à changer de fusil d’épaule en adoptant les gestes barrières.  » La multiplication des cas positifs va inévitablement provoquer des cas sévères  et Saint Louis n’a pas assez de places pour gérer de nombreux cas graves. Raison pour laquelle, nous lançons un appel pour que les populations aient conscient du danger qui les guette  à longueur de journée » a invité Dr Seynabou Ndiaye Gaye MCR de Saint Louis.

 

D’ailleurs nombreux ont été les saint louisiens qui ont applaudi la ferme sortie du ministre de l’intérieur  instaurant le port obligatoire des masques, l’interdiction des rassemblements sur la voie publique, les surchages dans les transports en commun, entre autres. Toutefois, ils invitent les forces de sécurité à une tolérance zéro pour pousser les populations à  une prise de conscience afin de freiner la propagation de la pandémie de la COVID-19.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire