A LA UNE Actualité societe Ziguinchor

ZIGUINCHOR – Recherche de la Paix en Casamance : Les organisations de femmes remettent un « Livre Blanc » à la société civile et au Mfdc

DE Youssouf DIMMA, Teranganews Ziguinchor

Le processus de recherche de la paix dans la région naturelle de la Casamance, en proie à un conflit indépendantiste depuis décembre 1982, se poursuit. A la faveur de la situation qu’elles ont qualifiée de « ni paix, ni guerre », concrétisée par une très longue accalmie ayant débuté en 2012, les femmes issues des neuf (9) départements de cette partie sud du Sénégal ont remis un document qualifié de « Livre Blanc pour la Paix durable en Casamance » à la Société Civile et au Mouvement des Forces Démocratiques de la Casamance (MFDC).

La cérémonie de remise a eu lieu ce samedi 05 octobre à Ziguinchor. Dans son allocution, la présidente de la Plateforme des Femmes pour la Paix en Casamance (PFPC) Mme Ndèye Marie Diédhiou Thiam, a indiqué que « c’est pour la première fois qu’est posée l’initiative de confiner dans un ouvrage, le vécu et le ressenti quotidien des populations de la Casamance sur le conflit et leurs propositions de sortie de crise ».
En effet, pendant plusieurs mois, les femmes de cette organisation faitière, qui compte près de 250 structures de femmes à travers la Casamance naturelle, ont sillonné l’ensemble des neuf (9) départements pour recueillir les avis et propositions des populations.

C’est ainsi que dans ce livre, les populations ont « indexé du doigt les stratégies et perspectives pour la paix qui passent par une meilleure mobilisation de la société civile, la conception et la mise en œuvre de programmes multi-sectoriels, le redémarrage du déminage humanitaire en Casamance, le retour des populations déplacées, la conception de cadre de concertation des acteurs gage d’une meilleure communication, une meilleure mobilisation des femmes et acteurs de la sous-région ».

La présidente de la PFPC a notamment insisté sur deux slogans qui ont tenu lieu de cris du cœur ; à savoir : « Prenez les décisions politiques garant de votre fort engagement pour la stabilité, la paix sociale et le développement humain en Casamance ! Ramenez-nous la paix définitive en engageant les négociations avec l’Etat ».
Les responsables du Mfdc qui ont reçu le document, à savoir Youssouf Coly et Daniel Diatta, ont promis de « travailler au retour d’une paix définitive en Casamance ». A noter que Youssouf Coly a représenté à cette cérémonie un comité provisoire pour la réunification du Mfdc, composé de quatre factions différentes de ce mouvement, dont celle dirigée par César Atoute Badiate.

Pour le moment, Salif Sadio n’a pas reçu ledit « Livre Blanc » des populations de la Casamance naturelle.
Plusieurs organisations de la société civile de la Casamance ont d’autre part reçu le document lors de cette cérémonie.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laissez un commentaire