A LA UNE Actualité Afrique international

Levée de tout quiproquo entre la Somalie et les Emirats arabes unis sur les fonds saisis à l’aéroport de Mogadiscio

La Somalie et l’Etat des Emirats Arabes unis (EEAU) ont dépassé leur malentendu au sujet des fonds émiratis saisis à l’aéroport de Mogadiscio. Les autorités émiraties ont expliqué au gouvernement fédéral somalien l’objectif de ces sommes d’argent et leur utilisation.
« Après de longues délibérations entre les deux gouvernements (somalien et émirati) sur l’incident récent impliquant des fonds saisis à l’aéroport international d’Aden Adde le 8 août 2018, les EEAU ont expliqué le but et l’utilisation de ces fonds », informe un communiqué de presse publié ce lundi par le gouvernement fédéral somalien et dont copie est parvenue à APA.
Selon le, communiqué, le gouvernement somalien travaillera avec les Émirats arabes unis sur « l’utilisation de ces fonds », ajoutant que la Somalie cherche à clarifier les faits entourant les développements récents afin de « lever tout malentendu et quiproquo entre les deux gouvernements » concernant cette affaire.
Un avion civil émirati avec 47 militaires à bord, a été retenu à l’aéroport de Mogadiscio ce dimanche 15 avril, pendant plusieurs heures. Près de 10 millions de dollars ont été confisqués. Abou Dhabi annonce que cet argent est destiné à l’armée somalienne, mais Mogadiscio parlait « d’argent de déstabilisation » avant son communiqué de lundi.
Après avoir salué les fortes relations liant Mogadiscio et Abou Dhabi notamment dans les domaines économiques, politiques et culturels, le gouvernement fédéral somalien s’est dit engagé à renforcer ses relations bilatérales avec l’es Emirats Arabes Unis, un partenaire qu’il a qualifié de « traditionnel et d’appréciable ».
Toujours dans le communiqué, Mogadiscio rappelle que « La Somalie réalise de grands progrès dans la mise en œuvre de réformes politiques et économiques cruciales en vue de reconstruire ses institutions gouvernementales et son système financier afin d’assurer la sécurité et les services et de consacrer la primauté du droit au peuple somalien. La Somalie espère que les EAU puissent être un partenaire contribuant à ces efforts visant la lutte contre le terrorisme ».
Et d’ajouter que « la sécurité, la prospérité, la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Somalie sont des fondements intangibles, et ce pour le bien-être du pays et pour l’instauration de la sécurité de toute la région », peut-on lire aussi.
La Somalie s’est également félicité de la coopération en matière de sécurité pour combattre le terrorisme et reconstruire ses capacités sécuritaires, saluant par la même occasion le flux des investissements étrangers directs dans le pays, ce qui est de nature à réaliser la prospérité et la croissance économique, deux vecteurs incontournables pour unir la nation.

Source :

Avec apanews.net

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laissez un commentaire

*

Close