A LA UNE Actualité Environment Saint-Louis

Saint Louis – UGB : Les étudiants divisés sur les retombées de la rencontre avec Macky Sall

Adama SENE, Saint-Louis.
L’audience que le Président Macky Sall a accordée à la coordination nationale des étudiants du Sénégal (CNES), s’est déroulée sans les étudiants de l’UGB. Ces derniers ont boycotté la rencontre sous prétexte que certains coordonnateurs de listes invités par le chef de l’Etat, n’ont pas la qualité de parler au nom des étudiants et avaient affiché des positions mitigées par rapport à celles défendues par la CNES depuis la mort de l’étudiant Mouhamadou Fallou Séne. Pourtant les décisions arrêtées entre les étudiants et le Président Sall, à l’issue de l’audience, sont diversement appréciées à l’UGB.
A l’Université Gaston Berger de Sanar, ce n’est pas la grande affluence habituelle. La grève illimitée décrétée par la coordination des étudiants de Saint-Louis est passée par là. Quelques rares étudiants vaquent tranquillement à leurs occupations dans les couloirs des bâtiments du campus pédagogique. Au campus social, c’est pratiquement le même décor. Ici, pour « tuer le temps » on discute entre amis par petits groupes. Mais naturellement, les décisions sorties de l’audience entre les délégués des autres universités du Sénégal et le chef de l’Etat, occupent les débats. Selon certains, la décision de la CESL de boycotter la rencontre avec le Président Sall est courageuse et justifiée. « Nous sommes derrière les leaders de la coordination parce que depuis le début des événements, ils ont toujours agi en responsables. Ils ont toujours affiché des positions très claires, c’est-à-dire que justice soit rendue après la mort de notre camarade Mouhamadou Fallou Sène et le départ sans délai de tous les ministres impliqués dans cette affaire. Pour l’heure nous sommes à l’écoute de la CESL et prêts à suivre le mot d’ordre » a défendu Mathias Sagna, étudiant en L2 en Géographie. De taille moyenne et de teint clair, Bassirou Baldé, enfonce le clou et réconforte les propos de son collègue étudiant. « La demande de la CESL, aux étudiants de n’accorder aucun crédit aux spéculations portant reprise des activités pédagogiques, sera suivie à la lettre puisqu’elle a montré son engagement et sa disponibilité pour la cause de l’étudiant. Aucun engagement des autorités sur le retard des paiements des bourses ou sur la situation de l’enquête du meurtrier de Fallou Séne, alors que ce sont des points essentiels de la plate-forme revendicative des étudiants qui méritent des réponses précises. Ensuite il y a des difficultés sociales et pédagogiques spécifiques à l’UGB qui ne sont pas prises en compte » a protesté B. Baldé. Sans se désolidariser de leurs camarades qui ont boycotté l’audience, d’autres étudiants de l’UGB ont cependant positivement apprécié les retombées de la rencontre. « Dans une lutte syndicale, quand on obtient des acquis, on les capitalise et on continue la lutte. La baisse des tickets de restauration, la hausse des bourses et les autres promesses de meilleures conditions de vie et d’études des étudiants sont importantes. Les bourses de 18.000 F sont augmentées à 20.000 F, celles de 36.000 F à 40.000 F et les bourses de 3e cycle qui étaient de 60.000 FCFA sont ramenées à 65.000 FFCFA. Les tickets de restaurant quittent 75 pour 50 F au petit-déjeuner, de 150 à 100 F pour le déjeuner et le dîner. Ces mesures sont des acquis non négligeables, même si on doit attendre plus de l’Etat » a soutenu Yaye Amy Dieng. Avant qu’une de ses voisines de chambre n’exhorte les autorités politiques à respecter leurs engagements pour ne pas perturber encore le restant de l’année universitaire. « C’est bon de prendre des engagements pour faire rentrer les étudiants dans les amphis, mais il faut les respecter. Les décisions prises sont salutaires pour la vie de l’étudiant, mais de grâce faites en sorte qu’il n’ait plus de morts dans nos universités et plus de retard de paiement de bourses » a prié Oulimata Diouf, originaire du même département que feu Mouhamadou Fallou Séne.

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laisser un commentaire

Close