Le Kiwi 462 vue(s)

Catégorie: Les fruits
Description du produit: Le fruit est brun et duveteux, de forme ovoïde. La peau est fine, et renferme une pulpe verte, sucrée et acidulée, contenant en son centre de nombreuses petites graines noires.

C’est en 1904 que tout a commencé. Isabel Fraser, enseignante à Wanganui, en Nouvelle-Zélande, rentre d’un voyage en Chine avec des graines noires d’Actinidia deliciosa, que l’horticulteur Alexander Allison va semer. Les premiers kiwis, alors appelés groseilles de Chine, poussent en 1905 sur le sol néo-zélandais. 1928 est une année décisive pour la culture du kiwi. L’expert en horticulture Hayward Wright parvient en effet à mettre au point une variété exceptionnelle de la groseille de Chine qui se distingue par sa forme ovoïde, son goût délicieux et sa conservation prolongée. À ce jour, la variété Hayward est pratiquement devenue synonyme du très populaire kiwi vert. En 1934, Jim MacLouglin plante des groseilles de Chine sur ses terres, à Te Puke, dans la Bay of Plenty (Baie d’Abondance). Le sol volcanique et le climat doux de la côte nord s’avèrent idéaux pour cultiver ces fruits. La première récolte est un véritable succès et est écoulée sur les marchés locaux. Avant peu, toutes les terres des MacLouglin – soit 3 hectares – se retrouvent couvertes de groseilles de Chine. 18 ans plus tard, en 1952, Jim MacLouglin fait à nouveau progresser l’entreprise de kiwis : 20 caisses de ces fruits sont acheminées en Angleterre avec un chargement de citrons. Elles aboutissent au marché de Covent Garden, à Londres. La saveur de ce nouveau fruit plaît tellement à l’acheteur que celui-ci commande d’emblée 1 500 caisses pour la saison suivante. 1959 voit le kiwi revêtir son nom actuel, en référence à l’oiseau terrestre symbole de la Nouvelle-Zélande et au surnom des Néo-Zélandais.

Le kiwi est originaire de Chine. Son nom vient du néo-zélandais « kivi-kivi ». Riche en vitamine C, un seul fruit couvre les apports recommandés pour une journée. Le kiwi a d'abord été connu sous le nom de « groseille de Chine », . Sa culture se développant en Nouvelle-Zélande, à partir de 1953, les Néo-zélandais l'appelèrent donc « kiwi », sa peau velue rappelant celle de l'oiseau du même nom.