DATTES ALGERIENNE BRANCHEE 2 KG

DATTES ALGERIENNE BRANCHEE 2 KG 1028 vue(s)

Catégorie: Conditionné/Les dattes
Description du produit: dattes algerienne branchee est le label algérien d'un type de dattes saharien, fruit des palmiers dattiers. C'est un fruit oblong, charnu, moelleux, très sucré et énergétique, de quatre à six centimètres de long, contenant un « noyau » allongé et marqué d'un sillon longitudinal. Originaire de la région de Tolga près de Biskra dans la région des Zibans1 en Algérie, la deglet nour est maintenant répandue et produite par de nombreux pays mais dont le goût diffère de celle cultivée à Tolga (Algérie).

Plusieurs ouvrages et récits anciens appuient la thèse de la présence ancienne de la dattes algerienne nour en Algérie, notamment Le palmier-dattier de Pierre Munier, L'Algérie : un siècle de colonisation française de Félix Falck, Un voyage au pays des dattes de Jean-Henri Fabre ou le Bulletin de la Société botanique de France. On apprend surtout dans l'étude de Munier que le fruit y est introduit à la fin du xiiie siècle ou au début du xive siècle dans les régions aux environs de Biskra jusqu'à l'oued Righ et vers 1600 dans le Sud tunisien par un planteur de Tozeur dénommé Sidi Touati3.

Production en tonnes. Chiffres 2011
Données de FAOSTAT (FAO)

Égypte 1373570 18 %
Arabie saoudite 1122820 15 %
Iran 1016610 14 %
Émirats arabes unis 900000 12 %
Algérie 690000 9 %
Irak 619182 8 %
Pakistan 557279 7 %
Oman 268011 4 %
Tunisie 180000 2 %
Libye 165948 2 %
Chine 150000 2 %
Maroc 119473 2 %
Autres pays 342091 5 %
Total 7504984 100 %

Plusieurs ouvrages et récits anciens appuient la thèse de la présence ancienne de la dattes algerienne nour en Algérie, notamment Le palmier-dattier de Pierre Munier, L'Algérie : un siècle de colonisation française de Félix Falck, Un voyage au pays des dattes de Jean-Henri Fabre ou le Bulletin de la Société botanique de France. On apprend surtout dans l'étude de Munier que le fruit y est introduit à la fin du xiiie siècle ou au début du xive siècle dans les régions aux environs de Biskra jusqu'à l'oued Righ et vers 1600 dans le Sud tunisien par un planteur de Tozeur dénommé Sidi Touati3.