A LA UNE Actualité Agriculture Ziguinchor

Ziguinchor / Litige foncier à Kantène : Les planteurs disent être victimes de spoliation de 50 hectares 

De Youssouf DIMMA correspond de Teranganews à Ziguinchor

Litige foncier à Kantène, dans la banlieue sud de la commune de Ziguinchor. Face à la presse ce samedi 4 décembre 2021, les planteurs qui habitent ce village, rendu célèbre à cause du naufrage du bateau le Joola, regroupés en un collectif, disent être victimes de la spoliation de 50Ha (soit 2 x 25 Ha) de la part de l’autorité administrative. Laquelle, selon eux, par la voix de Séckou Omar Diédhiou, ‹‹ n’a pas accepté de traiter avec ›› eux.

A en croire l’un de leurs porte-parole, Paul Ntambé, qui faisait allusion à l’autorité administrative locale, « cela fait des décennies, près de 40 ans, que nous nous lamentons par rapport à la situation foncière à Kantène. Cette fois-ci encore, nous souffrons à cause de cette situation qui nous agace et nous fait gémir. En effet, on nous arraché 25 Ha pour une fameuse coopérative de la SDE [Sénégalaise Des Eaux, Ndlr] et cette fois-ci on nous a arraché 25 Ha pour une coopérative d’enseignants ».

Donnant leur position, M. Ntambé s’écrie : « nous disons non au sous-préfet de Niaguis et au préfet de Ziguinchor ! Nous sommes fatigués de cette situation. Nous avons lancé un cri du au Président de la République sans succès ; voilà qu’ils sont revenus hier avec la gendarmerie, toutes les autorités compétentes. Déguerpir une population pour en amener une autre ; cette fois-ci nous sommes prêts à tout ! ».

Ces difficultés liées au foncier à Kantène dure depuis plusieurs mois maintenant. Elles sont notamment ponctuées de points de presse des populations qui y vivent et d’autres qui y exploitent des terres.

A propos de l'auteur

Khadim FALL