Actualité Education

Le Cusems va déposer un préavis de grève ce vendredi, pour exiger la matérialisation des accords

Le cadre unitaire syndical de l’enseignement moyen secondaire annonce un préavis de grève ce vendredi 15 octobre alors que les élèves venaient de regagner les classes hier jeudi 14 octobre. Le syndicat estime que les autorités devraient d’abord poser des actes de nature pour les rassurer et apaiser l’espace scolaire.

« Cette rentrée scolaire est la seconde depuis l’avènement de la pandémie de la covid-19 qui a confirmé la centralité de l’école dans tout projet de développement, mais aussi révèle des insuffisances de notre système éducatif », a dit le Secrétaire général, Abdoulaye Ndoye.

Il a révélé que des autorités conscientes en tireraient toutes les leçons pour adresser leur écosystème par sa digitalisation accélérée, par sa résorption des effectifs d’infrastructures, de mobiliers, de ressources humaines recrutées dans le respect strict des procédures habituelles.

Evoquant le recrutement de 5.000 enseignants par l’Etat, Abdoulaye Ndoye a indiqué qu’il a été entaché par modalités et mêmes de leur choix. «Ce dont nous nous désolons dans ce contexte où les pouvoirs publics devraient s’employer à réarmer moralement les enseignants, c’est que les autorités, au-delà du discours sur le patriotisme des enseignants qui ont observé une accalmie de 2 ans et contribué diversement à la lutte contre la pandémie, devaient poser des actes concrets de nature à les rassurer, à apaiser l’espace scolaire », a-t-il soutenu.

A propos de l'auteur

Dame Diop